skip to content
Date
23 nov. 2001
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

LE CIO CONSTATE DES PROGRÈS À ATHÈNES MAIS DEMANDE DES EFFORTS SOUTENUS DANS LA CONSTRUCTION


Athènes, le 23 novembre 2001 - Une délégation restreinte de la commission de coordination pour les Jeux de la XXVIIIe Olympiade a achevé aujourd’hui à Athènes une visite d’une journée et demie ponctuée de séances de travail constructives. Cette délégation, composée de cinq membres de la commission de coordination et d’experts dans différents domaines, a rencontré le comité d’organisation des Jeux Olympiques de 2004 à Athènes (ATHOC) et des représentants des ministères concernés afin d’étudier l’état d’avancement des préparatifs dans un certain nombre de secteurs dont le transport, la construction, le village olympique, les opérations sur les sites et l’hébergement.

Des progrès ont été accomplis depuis la réunion de la commission plénière en septembre dernier avec notamment le lancement des travaux de construction sur un certain nombre des principaux sites olympiques. Cette avancée a pu être obtenue grâce à une meilleure coordination de la gestion et du contrôle des projets entre l’ATHOC et le gouvernement. La délégation a toutefois constaté qu’il restait encore beaucoup à faire dans un délai très court.

La délégation a d’abord entendu un rapport complet sur le transport de la part des ministres grecs concernés. Malgré le ferme engagement de livrer une infrastructure de transport fiable, certains gros projets tels que les routes de Varis-Koropiou et Marathon, le tramway et certaines lignes de métro, essentiels pour l’accès des spectateurs à de nombreux sites olympiques, demeurent difficilement réalisables en raison des délais serrés.

La délégation a relevé que l’activité liée à la construction des installations s’était intensifiée au cours des deux derniers mois. Cependant, des préoccupations ont été exprimées par rapport à divers sites tels que Helliniko, Faliro et Markopoulo dont les travaux de construction devraient débuter pour la plupart avant avril 2002. La délégation a rappelé que ces sites devaient être prêts avant l’été 2003 pour y tenir les épreuves tests programmées à cette période. Il est impératif de respecter cette échéance afin que les organisateurs disposent d’un temps suffisant pour procéder aux ajustements qui pourraient s’avérer nécessaires avant les Jeux.

En ce qui concerne l’hébergement, 12 000 lits ont été obtenus dans sept villages des médias mais il a été relevé que pour certains, des formalités administratives devaient encore être accomplies avant la fin de l’année. La situation demeure incertaine au niveau de l’hôtellerie qui accuse une pénurie de chambres. La délégation de la commission de coordination a insisté sur la nécessité de nouvelles constructions à commencer pas plus tard qu’en mars 2002 afin de satisfaire totalement à la demande pendant les Jeux. La délégation a également souligné l’importance de rénover l’infrastructure générale du port du Pirée. Toutes les mesures qui s’imposent ont été définies et leur mise en œuvre représente une somme de travail considérable..

“2002 sera l’année de la construction”, a déclaré Me Denis Oswald, président de la commission de coordination. “Nous nous félicitons que les travaux aient débuté sur des sites tels que le village olympique, le Centre Principal de Presse et le Centre International de Radio-Télévision. Nous sommes également impatients de voir d’importantes installations sortir sous peu de terre. La Grèce et sa population commencent à sentir la réalité des Jeux. Les efforts doivent être soutenus pour que tous les sites soient prêts à temps”, a-t-il ajouté.

Me Oswald avait rendez-vous ce matin même avec le Premier ministre grec, M. Constantine Simitis. Il a également rencontré Mme Vasso Papandreou, ministre de l’Environnement, de l’Urbanisme et des Travaux publics, M. Evangelos Venizelos, ministre de la Culture et M. Christos Verelis, ministre du Transport et des Communications.

"Le récent remaniement opéré au sein du gouvernement grec indique une ferme volonté de gérer efficacement les opérations olympiques. Le Premier ministre m’a redonné l’assurance qu’il s’engageait totalement à achever tous les projets olympiques dans les temps”, a déclaré Me Oswald après sa visite.




back to top