skip to content
2018 Getty Images
Date
05 déc. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Le CIO célèbre les milliers de volontaires dans le sport à l'occasion de la Journée internationale des volontaires 2018

Sans les volontaires qui travaillent chaque jour avec passion pour offrir une expérience unique aux athlètes et aux spectateurs, les Jeux Olympiques ne pourraient tout simplement pas avoir lieu. C’est la raison pour laquelle le CIO souhaite profiter de cette Journée internationale célébrée par les Nations Unies pour les remercier et leur rendre hommage. 

Les volontaires sont des acteurs clés du mouvement sportif et du développement communautaire en dehors des Jeux Olympiques : ils constituent le fondement de la réalité quotidienne du sport partout dans le monde. Sans leur engagement, un grand nombre de clubs, d'associations et de compétitions au niveau local n'auraient pu voir le jour. Qui plus est, les volontaires contribuent activement à l'ouverture, à la résilience et à la durabilité de nos sociétés, utilisant pour ce faire les valeurs du sport et soutenant la vision du CIO, à savoir bâtir un monde meilleur par le sport.

Le sport et le mouvement sportif jouent un rôle catalyseur pour la réalisation de plusieurs des objectifs du programme de développement durable à l'horizon 2030.

Souvent revêtus d’uniformes qui les rendent immédiatement reconnaissables, les volontaires des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques de la Jeunesse accueillent les spectateurs sur les sites et les délégations à l'aéroport, accompagnent les athlètes jusqu'aux lieux de compétition et remplissent une multitude d'autres fonctions sur le devant de la scène et dans les coulisses.

Getty Images

 

Des expériences extraordinaires

La Canadienne Mona Yeganegi, 29 ans, originaire de Toronto, Canada, a vécu aux Jeux de PyeongChang 2018 sa quatrième participation en tant que volontaire après les éditions de Londres 2012, Sotchi 2014 et Rio 2016. Résumant son expérience, elle dit : "J'ai travaillé pour l'équipe en charge de l'organisation, pour celle en charge de la logistique et enfin pour celle responsable des cérémonies d'accueil des délégations. J'ai porté les médailles et les fleurs, j'ai été animatrice officielle du CIO lors des cérémonies de remise des médailles, lors de la cérémonie de clôture, et même artiste lors d'une cérémonie d'ouverture. J'ai aussi été membre de l'équipe médicale, porte-drapeau. J'ai travaillé avec un Comité National Olympique. J'ai été assistante au CIO, adjointe de presse et médias, et même journaliste sportive."

La créatrice de mode brésilienne Juliana Palm a trouvé l'inspiration dans son rôle de volontaire à Rio en 2016. "Travailler avec d’autres bénévoles a changé ma vie. J’ai fait la connaissance d’une Algérienne. Elle m’a parlé de la religion musulmane. Elle est à présent l'une de mes meilleures amies," a-t-elle indiqué. "J’ai également rencontré une Mexicaine et me suis inspirée de la culture de son pays. J’ai trouvé l’inspiration dans les couleurs de son drapeau."

Le Britannique Paul Wignall a mis sa passion pour les Jeux Olympiques au service de l'édition de 2012 à Londres (chauffeur officiel) et de 2016 à Rio (préposé au tableau d'affichage des matches de basketball) : "Vous devez toujours avoir la bonne attitude, vous devez être très motivé, et bien sûr vous devez être passionné par les Jeux et avoir le Mouvement olympique dans votre cœur. Il n’y a aucune place pour le cynisme. Il y a toujours des critiques, mais on veut que les Jeux soient un succès car on y croit. On devient alors une toute petite part de l’événement et cela apporte une immense satisfaction. "Plus on y met du sien, plus c'est enrichissant !".

Getty Images

 

Le programme des volontaires des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020

Lors du lancement de sa campagne de recrutement des volontaires, le comité d'organisation des Jeux de Tokyo 2020 a expliqué : "Les volontaires sont le carburant des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo. Ils sont leur visage. Le succès des Jeux dépend de leur contribution." Et d'ajouter : "Nous accueillons les personnes ayant à cœur de contribuer à la réussite des Jeux, ceux qui souhaitent découvrir le fonctionnement d'une édition des Jeux Olympiques et Paralympiques se déroulant dans leur propre pays, et tous ceux qui souhaitent aider à diffuser l'enthousiasme des Jeux de 2020 à Tokyo !"

Concrètement, les candidatures pour rejoindre les rangs des volontaires pour les Jeux de 2020 sont ouvertes au niveau international jusqu'au 21 décembre 2018.

Il est bien précisé que ce processus qui concerne toute personne majeure au moment de l'évènement (née avant le 1er avril 2002) ne se déroule pas selon le principe du "premier arrivé, premier servi", mais sur la base d'une étude de dossiers. Les candidats peuvent s'inscrire dans dix catégories, à savoir : "n'importe quelle fonction", "orientation et assistance", "compétitions", "mobilité", "soutien personnel", "soutien opérationnel", "santé", "secteur technologique", "médias" et "cérémonies". Comme on le voit, cette expérience enrichissante permet de découvrir une multitude de domaines et de vivre aux premières loges le plus grand évènement sportif du monde.

Environ 50 000 volontaires ont œuvré à la réussite des Jeux de Rio en 2016. Le président du CIO Thomas Bach les a chaudement remerciés lors de la cérémonie de clôture : "Vos sourires ont réchauffé nos cœurs". Ils étaient 25 000 cette année aux Jeux d'hiver de PyeongChang 2018 où Thomas Bach a salué "leur engagement". Sans eux, les Jeux Olympiques n'existeraient tout simplement pas ! 

back to top En