skip to content
Date
04 juil. 2011
Tags
Actualités Olympiques

Le CIO cède les droits de diffusion pour l’Allemagne, la Corée et la France


Le Comité International Olympique (CIO) a attribué les droits de diffusion des prochaines éditions des Jeux pour l’Allemagne, la Corée et la France.

Allemagne

ARD et ZDF ont obtenu les droits de diffusion en Allemagne des XXIIes Jeux Olympiques d'hiver (2014) à Sotchi, Fédération de Russie, et des Jeux de la XXXIe Olympiade (2016) à Rio de Janeiro, Brésil.

ARD et ZDF ont acquis les droits pour toutes les plateformes de diffusion, y compris les chaînes de télévision gratuites, les chaînes payantes, Internet et les supports mobiles.

Le président du CIO, Jacques Rogge, a déclaré à cet égard : "Nous sommes très heureux de poursuivre notre coopération avec ARD et ZDF. Ces chaînes ont proposé durant de nombreuses années une excellente couverture des Jeux à l’audience la plus large possible en Allemagne et ont montré leur solide engagement en faveur du Mouvement olympique."

"ARD et ZDF se sont avérés être d’excellents partenaires de diffusion pour le Mouvement olympique”, a déclaré le membre de la commission exécutive du CIO qui a conduit les négociations, Thomas Bach. “C’est la première fois que nous avons négocié les droits de retransmission directement en Allemagne, et non pas par le biais d’une union de radio-télévision, et nous sommes ravis de maintenir notre relation avec les équipes expérimentées d’ARD et de ZDF."

Ulrich Wilhelm, président-directeur général de Bayerischer Rundfunk et directeur général en charge des droits sportifs chez ARD, a indiqué pour sa part : "Nous continuerons à couvrir les Jeux Olympiques de façon à préserver leur caractère remarquable et unique."

Markus Schächter, directeur général de ZDF, a quant à lui commenté : "Les Jeux Olympiques sont l'une des plus grandes manifestations internationales retransmises en direct. Les groupes ZDF et ARD sont très heureux que le CIO leur ait cédé les droits de diffusion en Allemagne, ce qui témoigne du haut niveau que nous avons atteint en termes de couverture sportive."

Corée

Le Comité International Olympique a cédé à SBS les droits de diffusion exclusifs en République de Corée et en République populaire démocratique de Corée des XXIIIes Jeux Olympiques d’hiver en 2018 à PyeongChang ainsi que des Jeux de la XXXIIe Olympiade en 2020, des XXIVes Jeux Olympiques d’hiver en 2022 et  des Jeux de la XXXIIIe Olympiade en 2024. Les trois dernières éditions des Jeux doivent encore être décernées à une ville hôte.

SBS a acquis les droits pour toutes les plateformes de diffusion, y compris les chaînes de télévision gratuites, les chaînes payantes, Internet et les supports mobiles. L’accord comprend également un engagement à diffuser les Jeux Olympiques de la Jeunesse durant cette période.

Le président du CIO, Jacques Rogge, a déclaré à cet égard : "Nous sommes ravis de poursuivre notre collaboration avec SBS jusqu’en 2024. SBS est notre partenaire de diffusion dans la région depuis de nombreuses années et je voudrais le remercier de  son engagement envers le Mouvement olympique."

"C’est le premier accord de diffusion que nous avons conclu pour la période allant jusqu’en 2024", a déclaré le membre de la commission exécutive du CIO qui a conduit les négociations, Richard Carrión. "Cet accord à long terme témoigne de l’attrait que ne cessent d’exercer les Jeux Olympiques, et nous sommes ravis que SBS continuera de proposer une excellente couverture des Jeux durant encore une partie de la prochaine décennie."

Le président de SBS, Se-Young Yoon, a déclaré pour sa part : "C'est un grand plaisir d'être le premier diffuseur dans le monde à prolonger son partenariat avec le CIO jusqu'en 2024." Et d'ajouter : "SBS continuera d'apporter son soutien au Mouvement olympique en général et aux jeunes athlètes en particulier."

France

Le groupe France Télévisions a obtenu les droits de diffusion exclusifs en France des XXIIes Jeux Olympiques d'hiver (2014) à Sotchi, Fédération de Russie, des Jeux de la XXXIe Olympiade (2016) à Rio de Janeiro, Brésil, des XXIIIes Jeux Olympiques d’hiver à PyeongChang (2018) ainsi que des Jeux Olympiques de 2020  pour lesquels la ville hôte n'a pas encore été élue.

Le groupe France Télévisions a acquis les droits des Jeux pour toutes les plateformes de diffusion, y compris Internet et les supports mobiles.

Ainsi que l'a déclaré le président du CIO, Jacques Rogge : "Nous sommes ravis de poursuivre notre partenariat avec France Télévisions. Nous sommes persuadés que France Télévisions continuera de fournir un excellent travail pour offrir la meilleure couverture des Jeux qui soit à la plus large audience possible en France sur les différents supports de diffusion."

Le membre de la commission exécutive du CIO qui a conduit les négociations, Thomas Bach, a pour sa part indiqué : "Jusqu'à présent, le CIO négociait les droits de diffusion sur une base paneuropéenne. Toutefois, le paysage médiatique évoluant rapidement, nous avons dû adapter notre approche ces dernières années en négociant directement sur certains marchés. Nous sommes heureux d'être parvenus à cet accord en traitant directement avec notre partenaire de longue date en France, le groupe France Télévisions, et nous nous réjouissons de la poursuite de notre collaboration."

Rémy Pflimlin, président de France Télévisions, a commenté à cet égard : "Les Jeux Olympiques font partie de l’ADN de notre Groupe et sont l'une des pierres angulaires de la programmation sportive des chaînes de France Télévisions, qui sont connues en France comme le « plus grand terrain de sport ». Nous sommes très heureux de poursuivre notre partenariat de longue date avec le CIO à travers cet accord, qui est pour la première fois conclu pour quatre éditions des Jeux et qui nous permettra d'offrir la plus large couverture possible des Jeux sur tous les supports. Avec cet accord, qui assure notre présence en tant que diffuseur des Jeux pendant la prochaine décennie, nous réaffirmons notre soutien continu aux sports olympiques."

back to top En