skip to content
IOC/Greg Martin
Date
02 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Le CIO assure la promotion du rôle de catalyseur du sport pour faire avancer les droits de l'homme au Forum social 2018 des Nations Unies

Alors que le Forum social du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies consacrait pour la première fois sa session annuelle au sport et à l'idéal olympique, plusieurs délégués du CIO y ont assisté du 1er au 3 octobre et se sont joints aux États membres des Nations Unies, aux agences onusiennes, aux organisations internationales, aux ONG ainsi qu'à des représentants de la société civile.

Sous le titre "Utiliser le sport et l’idéal olympique pour promouvoir les droits de l’homme pour tous et pour renforcer le respect universel des droits de l’homme", le Forum a réuni pendant trois jours divers partenaires et organisations au Palais des Nations à Genève, Suisse.   

Le rôle du sport dans le dialogue sur les droits de l'homme

Participant au Forum social en tant que principale intervenante au nom du président du CIO, Nawal El Moutawakel, membre du CIO, a parlé du solide engagement pris par le CIO afin de mieux promouvoir et assurer le respect des droits de l'homme dans le cadre de ses propres opérations et s'agissant de l'organisation des Jeux Olympiques, en coopération avec les Comités Nationaux Olympiques, les Fédérations Internationales de sport et ses autres partenaires.  

Elle a ainsi déclaré : "Promouvoir les droits de l'homme est un voyage qui exige d'entreprendre des actions audacieuses et d'avoir un sens des responsabilités clair. Nous partageons la responsabilité d'encourager et de promouvoir le changement par le biais d'une mobilisation de toutes les parties prenantes. Les gouvernements, les organisations internationales, les organisations sportives, les groupes de la société civile, les athlètes, les entreprises, doivent tous jouer leur rôle respectif dans la protection, la promotion et le respect des droits de l'homme dans leurs sphères d'influence. Soyez assurés que le CIO est engagé à remplir son rôle, en partenariat avec vous tous."  

Parmi les participants qui ont rejoint Nawal El Moutawakel lors de cet événement, citons les membres de la commission des athlètes du CIO et olympiennes, Emma Terho et Danka Bartekova, le Young Change-Maker+, Juan Sanchez, et la responsable de la durabilité et de l'héritage au CIO, Michelle Lemaître.

Si Michelle Lemaître a insisté sur le lien qui existe entre le sport et le programme plus global de durabilité, Juan Sanchez a, quant à lui, parlé de son rôle de Young Change-Maker, à savoir assurer la promotion du rôle du sport pour encourager l'intégration au sein de la société et des communautés. Juan Sanchez a par ailleurs présenté les projets de développement social qu'il a lancés pour aider les jeunes défavorisés en Colombie, pays déchiré par des décennies de conflits.

De son côté, Emma Terho a mis l'accent sur le pouvoir du sport pour promouvoir l'égalité des sexes, la non-discrimination et l'intégration sociale, tandis que Danka Bartekova a parlé du travail entrepris par les athlètes pour mieux encadrer leurs droits et responsabilités.

Les athlètes façonnent leurs droits

Dans son discours, Danka Bartekova a en effet décrit de quelle manière les athlètes ont contribué à un exercice sans précèdent, la Déclaration des droits et responsabilités de l'athlète, laquelle a pour ambition de définir des principes fondamentaux suffisamment flexibles pour s'adapter aux besoins des athlètes de tous les pays et de tous les sports.  

"La Déclaration sera d'une importance capitale car c'est la première fois que les droits et responsabilités de l'athlète ont été identifiés et rassemblés au sein du Mouvement olympique", a expliqué la médaillée olympique de tir, Danka Bartekova. Et d'ajouter : "Elle a été formulée par les athlètes, pour les athlètes, afin de soutenir les athlètes du monde entier. Écouter les athlètes est essentiel, c'est pourquoi nous leur avons demandé de nous dire ce qui était important pour eux. Des milliers d'athlètes et de représentants des athlètes ont répondu à l'enquête menée pendant deux mois et demi et cette Déclaration est le fruit d'un extraordinaire effort collectif visant à faire entendre toutes ces voix à travers le monde."

Abordant des sujets tels que l'intégrité et le sport propre, la carrière et le marketing, la communication, la gouvernance ou encore la pratique du sport en toute sécurité, la Déclaration des droits et responsabilités de l'athlète est un projet coordonné par la commission des athlètes du CIO, au nom des athlètes, et à travers l'ensemble du mouvement sportif (y compris les sports olympiques, paralympiques et non olympiques), via un comité de pilotage, lequel est composé de 20 représentants des athlètes du monde entier.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.olympic.org/athlete365/athletesdeclaration

back to top En