skip to content
IOC/Greg Martin

Le CIO approuve un nouveau processus de candidature pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2026

Le CIO a approuvé aujourd’hui des changements au processus de candidature à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2026 qui réduiront les coûts, simplifieront les procédures et offriront à chaque étape une plus grande assistance aux Comités Nationaux Olympiques (CNO) et villes à chaque étape.

Deux changements importants sont prévus dans le déroulement du processus.  La phase d’invitation sera étendue à une année entière, ce qui donnera aux CNO et aux villes plus de temps et la possibilité d’obtenir davantage d’assistance pour développer leur projet. La phase de candidature officielle sera ramenée de deux ans à un an, ce qui en réduira le coût de manière significative. 

Le président Thomas Bach a indiqué que les changements visent à traiter  des difficultés à la fois externes et internes que posent une nouvelle dynamique politique et l’incapacité du CIO à y répondre de manière adéquate. 

Il a admis que le profond scepticisme aujourd’hui ressenti à l’égard d’un grand nombre d’institutions, y compris d’entreprises, d’organisations gouvernementales ou sportives, dans un nombre croissant de pays fait qu’il est plus difficile d’attirer des candidats à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver.

"Nous n’aimons peut-être pas cette nouvelle réalité politique mais nous ne pouvons pas l’ignorer", a déclaré le président du CIO. "En un mot, la procédure de candidature qui a si bien fonctionné par le passé est devenue trop onéreuse dans ce nouveau contexte politique. Nous avons trop demandé aux villes et trop tôt dans le processus".

Le président Thomas Bach a également relevé que les derniers Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi comme les deux prochaines éditions hivernales, PyeongChang 2018 et Beijing 2022, se sont déroulés ou se dérouleront dans de nouvelles destinations de sports d’hiver. Il a ajouté : "Il est donc absolument dans notre intérêt de démontrer que les destinations de sports d’hiver plus traditionnelles en Amérique, en Europe ou en Asie sont aussi les bienvenues comme hôtes olympiques". 
  
Avec cette nouvelle approche, le CIO jouera un rôle plus proactif dans l’assistance et le soutien apportés aux villes lors de l’examen des candidatures,  bien avant la formulation de tout engagement. Le CIO adaptera son approche aux besoins des villes pour les aider à élaborer le meilleur projet pour leur ville et leur région.

Il ne sera pas demandé aux villes de soumettre de proposition formelle ni de faire de présentation durant la phase d’invitation plus longue. Les villes candidates pourront de leur côté s’attendre à bénéficier d’une collaboration plus étroite de la part du CIO, à recevoir des conseils et toute autre forme d’assistance tout au long du processus de candidature officiel.

Les membres du CIO des régions de sports d’hiver ont vivement soutenu cette idée durant les débats et celle-ci a été approuvée à l’unanimité par l’assemblée.   

Les réformes approuvées tirent parti des changements induits par l’Agenda olympique 2020, feuille de route stratégique pour l’avenir du Mouvement olympique, et suivent les recommandations du groupe de travail pour la révision stratégique des Jeux Olympiques d’hiver. Le CIO n’a cessé d’accroître sa collaboration avec les villes candidates depuis le processus de candidature à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2022 et a ajouté une nouvelle phase d’invitation pour les candidats potentiels aux Jeux Olympiques de 2024.

La commission exécutive du CIO a accéléré cette évolution lors de sa réunion de juin dernier en adoptant une série de principes pour apporter des solutions face aux préoccupations constantes que suscitent les coûts et la complexité du processus de candidature. Les quatre vice-présidents du CIO ont fait des propositions de changement conformément aux principes approuvés par la commission exécutive et les ont soumis à l’approbation de la 130e Session du CIO à Lausanne. 

La phase d’invitation prolongée pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2026 débutera en septembre 2017.

back to top En