skip to content
Date
28 mars 2001
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

LE CIO APPELLE A LA COMPREHENSION DANS LES BALKANS


Skopje, le 28 mars 2001 - Les CNO des Balkans exhortent les dirigeants mondiaux à ne jamais oublier l’importance de la paix entre les pays -

Le Comité International Olympique (CIO) a souscrit à la déclaration faite par les Comités Nationaux Olympiques des Balkans qui promettent d’intensifier leurs efforts pour développer à la fois la coopération et la compétition pacifique entre les pays, lors d’une table ronde qui s’est tenue aujourd’hui à Skopje.

Après s’être entretenu avec le Président de l’ex-République yougoslave de Macédoine, le Président du CIO a déclaré durant la table ronde: “Cette table ronde a lieu à une période où la région des Balkans a besoin de paix, d’amitié et de compréhension”.

“Il y a eu de nombreux appels au dialogue unifié entre les populations de cette région tourmentée. Aujourd’hui, le Mouvement olympique réunit des représentants des CNO des Balkans pour renforcer le lien pacifique qui unit les peuples grâce au sport.”

La table ronde sur l’Olympisme et la Paix était organisée par le Comité Olympique de l’ex-République yougoslave de Macédoine en coopération avec l’Association des Comités Nationaux Olympiques des Balkans et le Centre International pour la Trêve Olympique.

Parmi les participants: des représentants des CNO d’Albanie, de Bosnie-Herzégovine, de Bulgarie, de Grèce, de l’ex-République yougoslave de Macédoine, de Roumanie et de Yougoslavie. Les représentants des CNO turque et moldave n’ont pas pu être présents. M. Turpurkokvski, président du Comité Olympique de l’ex-République yougoslave de Macédoine, présidait la réunion.

Outre les représentants des CNO des Balkans, d’autres personnes ont pris part à cette table ronde: M. George Papandreou, ministre grec des Affaires étrangères, le Président du CIO, le Dr Jacques Rogge, président des Comités Olympiques Européens, M. Pere Miró, directeur de la Solidarité Olympique qui finance plusieurs activités sportives dans les Balkans, et d’autres personnalités de la région.

Lors d’un précédent vote, les CNO des Balkans avaient nommé à l’unanimité le Président du CIO président honoraire à vie de l’Association des Comités Nationaux Olympiques des Balkans, en reconnaissance des efforts déployés depuis presque dix ans par le CIO en faveur de la paix dans la région.

Voici la déclaration émise durant la table ronde:

Olympisme et Paix
La paix est indispensable au progrès humain en général. Un environnement pacifique offre les conditions réelles pour le concours de création, la beauté de l’art, la portée de la science et les exploits sportifs sans limites.

Pour le Mouvement olympique, la paix a toujours été synonyme de tolérance entre les êtres humains, de célébration de diverses cultures, de coopération entre les pays et de réelles chances pour la jeune génération.

Réunis à Skopje pour célébrer la paix olympique et réaffirmant la relation essentielle qui existe entre la paix et l’Olympisme, le Mouvement olympique et l’Association des Comités Nationaux Olympiques des Balkans exhortent les dirigeants du monde entier à ne jamais oublier l’importance de la paix entre les pays.

Face à la constante instabilité des Balkans, ils se sont engagés à intensifier la coopération et la compétition pacifique entre les pays – selon le modèle olympique – plutôt que les conflits et la guerre.

Fiers de leur identité, les représentants des Comités Nationaux Olympiques des Balkans ne cesseront d’oeuvrer pour la paix et la compréhension entre les peuples de cette péninsule si particulière.

Skopje, le 28 mars 2001


back to top