skip to content
Erin Kennedy
Date
12 août 2019
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Panasonic
JOJ

Le CIO annonce les dernières initiatives mondiales menées à bien par les Young Change-Makers

Aujourd'hui, nous célébrons la Journée internationale de la jeunesse et le thème de cette année est "Transformer l'éducation", lequel met l'accent sur les efforts visant à rendre l'éducation plus pertinente, équitable et participative pour tous les jeunes. L'occasion idéale de faire la lumière sur le programme des Young Change-Makers (YCM). Maintenant dans sa quatrième année et plus ambitieux que jamais, ce programme aide en effet les jeunes dirigeants à mettre en œuvre des projets transformateurs dans leurs communautés locales afin de promouvoir l'intégration sociale, l'égalité des sexes et l'éducation par le sport.

Murat Madan
Soutenu par un financement de départ du CIO pouvant aller jusqu'à 5 000 francs suisses, le nouveau cycle des YCM verra 50 initiatives nouvelles et en cours lancées dans le monde entier au cours des 12 prochains mois. Le cycle 2018-19 précédent a permis la réalisation de 39 projets qui ont changé le cours des choses à l'échelle mondiale.

Parmi les candidats retenus cette année figurent de jeunes dirigeants sportifs de l'Inde, du Portugal, du Liban et de la Suède.

Les enfants diabétiques de la ville portugaise de Beja seront au cœur du nouveau projet YCM de Martim Ramôa, lequel offrira aux jeunes atteints de diabète de type 1 la possibilité de pratiquer un sport dans un environnement sûr mais amusant. Au Liban, Ghina Chahwan publiera un livre pour enfants intitulé "Rise Above", conçu pour autonomiser et inspirer les jeunes femmes réfugiées dans le pays et promouvoir l'égalité des sexes.

Murat Madan
Paniz Yousefi Mojtahedi a pour sa part l'objectif d'augmenter l'accès au sport pour 180 jeunes en situation de handicap en Suède avec l'ambition à long terme de former de futurs athlètes paralympiques. "Je suis convaincue que les personnes ayant une déficience physique et intellectuelle peuvent développer leurs habiletés, leurs capacités et leur bien-être grâce au badminton", a-t-elle déclaré.

Pour rappel, les Young Change-Makers peuvent présenter une demande de financement pendant trois années consécutives pour soutenir le développement de leurs projets, le financement étant réduit d'année en année pour les encourager à trouver d'autres sources de revenus. L'un de ces projets est celui de Rania Rahardja qui s'emploie à promouvoir l'escrime en fauteuil roulant dans son Singapour natal. Autre initiative : "Move To Improve" de Carolina Joly au Panama qui vise à autonomiser les survivantes de violences domestiques grâce à des cours de boxe et de taekwondo.

Carolina Joly
L'Américaine Kate Anderson faisait partie du programme YCM dans le tout premier cycle avec son projet "Hope Sports", lequel aide à construire des maisons pour des familles défavorisées au Mexique. Elle revient cette année avec son initiative "It's A Girl's World", laquelle encourage les jeunes filles de 8 à 14 ans à faire plus de sport.

Samantha Miyanda
Afin de soutenir la progression croissante du leadership des YCM, le CIO a organisé un atelier de mentorat en mai à Olympie (Grèce). Quatre YCM – Josefina Salas (Chili), Pedro Cavazzoni (Brésil), Vera Perenderii (Ukraine) et Gabriela Matus Bonilla (Guatemala) – ont participé à l'événement qui avait pour but de renseigner sur les entreprises sociales et le développement communautaire. L'événement a été organisé par le CIO et le Yunus Sports Hub, la société créée par l'entrepreneur social Muhammad Yunus, lauréat du prix Nobel. Les quatre jeunes YCM se joindront à une équipe de mentors – laquelle comprend également des experts externes en la matière et du personnel du CIO – pour soutenir et guider la prochaine génération de Young Change-Makers dans la réalisation de leurs projets respectifs.

Betsmara Cruz
De plus, dans un effort de diversification de la communauté, le programme a été ouvert cette année aux personnes inscrites à la Session des jeunes participants de l'Académie internationale olympique. L'ENGSO et les comités d'organisation des prochaines éditions des Jeux Olympiques ont également été invités à proposer de jeunes dirigeants pour rejoindre le programme.

Le programme YCM, une initiative d'entrepreneuriat social par le sport, est soutenu par le partenaire TOP du CIO, Panasonic. Les candidats au programme YCM peuvent soumettre un projet qui met le sport au service d'un monde meilleur dans leur communauté locale et les meilleurs projets bénéficient d'un financement de démarrage d'un montant maximum de 5 000 francs suisses. Les thèmes couvrent le mode de vie sain et actif, l'intégration, la durabilité et la paix et le développement.

back to top En