skip to content
Date
29 juin 2003
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Le CIO annonce l'annulation des résultats obtenus par Larissa Lazutina aux Jeux Olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City et fait modifier les résultats en conséquence


Le Comité International Olympique (CIO) a fait part aujourd’hui de sa décision d’annuler les résultats obtenus par Mme Larissa Lazutina aux Jeux Olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City. Cette décision fait suite à toute une série de dispositions et de recours (voir informations ci-après), à commencer par la décision prise le 3 juin 2002 par le conseil de la Fédération Internationale de Ski (FIS) stipulant que Mme Lazutina n’était pas admissible à concourir aux Jeux Olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City pour avoir été déclarée coupable de dopage avant ces Jeux. Cette décision a ensuite été confirmée par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), puis par le Tribunal fédéral suisse. Le CIO annonce donc aujourd’hui l’annulation des résultats de Mme Lazutina.
 
La commission exécutive du CIO a pris les décisions suivantes :
 
  • annuler tous les résultats obtenus par Mme Lazutina à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, à savoir en ski de fond dans les épreuves féminines du :
    • 15 km libre départ groupé (2e place)
    • 5 km libre poursuite (2e place)
    • 10 km classique (4e place)
  • demander au Comité Olympique Russe de récupérer les médailles et diplômes correspondants auprès de Mme Lazutina et de les retourner au CIO
  • faire modifier les résultats pour les épreuves susmentionnées des Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City conformément à ce qui précède, et redistribuer les médailles et les diplômes en conséquence.
 
Selon les nouveaux résultats mentionnés ci-après :
  • la Canadienne Beckie Scott recevra la médaille d’argent de l’épreuve féminine du 5 km poursuite libre et la Tchèque Katerina Neumannova la médaille de bronze;
- suite -
  • la Tchèque Katerina Neumannova recevra la médaille d’argent de l’épreuve féminine du 15 km libre départ groupé et la Russe Julija Tchepalova la médaille de bronze.
 
INFORMATIONS GÉNÉRALES
 
  • Par décision du 3 juin 2002, le conseil de la Fédération Internationale de Ski (FIS) a conclu que Mme Lazutina n’était pas admissible à concourir aux Jeux Olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City pour avoir été déclarée coupable de dopage avant ces Jeux. Larissa Lazutina avait en effet été contrôlée positive au darbepoetin, également connu sous le nom de Aranesp or NESP, lors de contrôles de dopage en compétition réalisés à Cogne, Italie, le 8 décembre 2001, et à Ramsau, Autriche, le 22 décembre 2001. Le conseil a alors décidé de suspendre Mme Lazutina pendant deux ans, du 8 décembre 2001 au 7 décembre 2003 inclus, et d’annuler tous les résultats qu’elle avait obtenus depuis le 8 décembre 2001 au cours de la saison 2001/2002. En conséquence, cette athlète n’aurait pas dû être admissible aux Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City.
 
  • Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a confirmé la décision du conseil de la FIS.
 
  • Mme Lazutina a fait appel de la décision du TAS, invoquant principalement l’argument selon lequel ce dernier n’était pas une instance indépendante. Le Tribunal fédéral suisse a non seulement rejeté l’appel, mais il a également confirmé que le TAS offrait toutes les garanties d’indépendance et d'impartialité pour être considéré comme un véritable tribunal arbitral dont les sentences sont assimilables aux jugements d’un tribunal étatique.
 
  • Conformément à la décision prise par la commission exécutive du CIO à Salt Lake City le 24 février 2002, Mme Lazutina avait déjà été disqualifiée de l’épreuve du 30 km classique en ski de fond. Sa médaille et son diplôme ont été récupérés par le CIO et les médailles et diplômes de cette épreuve redistribués en conséquence.
 
# # #
         
 
Pour obtenir des informations complémentaires, veuillez appeler le département de la communication du CIO  au : Tél. : +41-216 216 111, Fax : +41-216 216 351, Email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web www.olympic.org

 

back to top