skip to content

Le CIO annonce l'adaptation des systèmes de qualification de chaque sport pour Tokyo 2020

Tokyo Qualifications Getty Images
À la suite de l'approbation, en avril 2020, des amendements apportés aux principes relatifs aux systèmes de qualification pour Tokyo 2020 par le groupe de travail du Comité International Olympique (CIO) en charge de la qualification, la révision des procédures de qualification par sport des Fédérations Internationales (FI) pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 est maintenant terminée.

Le CIO a travaillé en étroite coopération avec toutes les FI afin de décider des ajustements à apporter aux systèmes de qualification de leurs sports respectifs. Les athlètes et les CNO ont eux aussi été consultés.

57 % des places de qualification étaient confirmées au moment de l'annonce du report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Afin d'adapter les systèmes de qualification aux nouvelles dates des Jeux pour ce qui est des places de qualification restantes, les principes relatifs aux systèmes de qualification ont été actualisés, approuvés par le groupe de travail en charge de la qualification (agissant au nom de la commission exécutive du CIO) et communiqués à toutes les FI.

Parmi les changements apportés, citons un allongement de la période de qualification et de nouvelles dates butoirs :

  • Une nouvelle date limite pour la période de qualification fixée au 29 juin 2021, compte tenu de la date d'ouverture des Jeux Olympiques, à savoir le 23 juillet (jour de la cérémonie d'ouverture) ;
  • La prolongation éventuelle de la période de qualification pour certains sports sous réserve que cette dernière respecte la date butoir du 29 juin 2021 ;
  • Une nouvelle date limite pour les inscriptions, à savoir le 5 juillet 2021 ;
  • Si un système de qualification comprend des critères d'admission relatifs à l'âge, ces derniers devront tenir compte des nouvelles dates afin de permettre aux athlètes qui étaient admissibles en juillet 2020 de le rester en 2021. Tous les critères d'admission, en particulier ceux relatifs à l'âge, seront du ressort de la FI correspondante.

Sur la base de la nouvelle version des principes relatifs aux systèmes de qualification, le département des sports du CIO travaille en étroite collaboration avec toutes les Fédérations Internationales afin de statuer sur les éventuels amendements requis.

Le groupe de travail en charge de la qualification, mandaté par la commission exécutive du CIO, a procédé à quatre séries d'approbation : les 25 avril, 6 mai, 13 mai et 7 juillet 2020.

L'objectif principal était de parvenir à des systèmes de qualification aussi proches que possible de ceux approuvés par la commission exécutive en février 2018.

La procédure de qualification est terminée pour les sports/disciplines ci-après, les places ayant déjà été allouées. Les CNO doivent maintenant procéder à la sélection de leurs équipes car les places de qualification sont attribuées aux CNO. Les sports concernés sont :

  • Cyclisme (route et piste), hockey, softball et sports équestres (dressage, concours complet et saut d'obstacles).

Les sports/disciplines suivants conservent leurs systèmes de qualification tels qu'approuvés à l'origine ; seule la période de qualification sera prolongée afin de tenir compte des nouvelles dates des Jeux en 2021 :

  • Baseball, basketball 3x3, boxe, canoë (slalom et sprint), escalade, escrime, football, golf, gymnastique (artistique, rythmique et trampoline), handball, karaté, marathon en natation, natation artistique, pentathlon moderne, plongeon, rugby, surf, tennis, tennis de table, tir, tir à l’arc, triathlon, voile et water-polo.

Les systèmes de qualification des sports/disciplines ci-après ont été légèrement modifiés comme suit : allongement de la période pour remplir les critères minimums, précisions apportées concernant la procédure de réattribution des places de qualification inutilisées et informations données en lien avec l'utilisation de certaines compétitions conformément aux nouveaux calendriers des FI pour 2021. Les sports concernés sont :

  • Aviron, badminton, lutte, natation, skateboard, Judo et taekwondo.

Les systèmes de qualification des sports/disciplines suivants ont été profondément remaniés :

  • Athlétisme, basketball, cyclisme (BMX Freestyle, BMX Racing et Mountain Bike).

Les critères relatifs à l'âge pour les sports concernés ont été modifiés afin de tenir compte des nouvelles dates des Jeux de Tokyo 2020. Par conséquent, les athlètes qui respecteront la limite d'âge en 2021, mais dont ce n'était pas le cas en 2020, pourront participer aux Jeux, de même que les athlètes qui remplissaient les critères d'admission relatifs à l'âge en 2020 mais qui ne les remplissent plus en 2021. Deux exceptions sont à noter toutefois :

  • Boxe : les critères relatifs à l'âge ont été adaptés et revus à la hausse d'une année. Les athlètes doivent maintenant être nés entre le 1er janvier 1980 et le 31 décembre 2002 pour pouvoir participer au tournoi olympique de boxe.
  • Football : il a été confirmé que les athlètes qui étaient autorisés à concourir en juillet 2020 le resteraient en juillet 2021. L'âge maximum pour le tournoi masculin était de 23 ans ; il est passé à 24 ans pour Tokyo 2020. Qui plus est, la règle consistant à avoir trois athlètes par équipe non soumis à des restrictions d'âge demeure valable.

Les dates et lieux des épreuves de qualification doivent encore être fixés en fonction de l'évolution de la situation dans le monde. Les dates seront confirmées en temps voulu par les FI correspondantes.

Toutes les décisions ont été communiquées aux FI et les informations détaillées concernant chaque sport sont disponibles dans les systèmes de qualification correspondants.

Pour rappel, dans le cadre des travaux menés par le groupe de travail "Here we go", lequel traite actuellement des questions soulevées par le report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le groupe de travail du CIO en charge de la qualification a été créé afin de répondre à tous les points liés aux principes relatifs aux systèmes de qualification pour Tokyo 2020. Le groupe de travail est composé de Robin Mitchell, membre de la commission exécutive du CIO et président de l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Océanie (ONOC), Nenad Lalovic, membre de la commission exécutive du CIO et président de United World Wrestling (UWW, la Fédération Internationale régissant la lutte), et Kirsty Coventry, membre de la commission exécutive et présidente de la commission des athlètes du CIO.

back to top En