skip to content
FIVB
Développement durable

Le CIO accueille deux nouveaux supporters de l'initiative des Nations Unies "Océans propres"

La ville japonaise d'Ichinomiya et le projet Good Net de la Fédération Internationale de Volleyball (FIVB) ont rejoint le Comité International Olympique (CIO) en tant que partenaires de l'initiative "Océans propres" lancée par les Nations Unies et visant à lutter contre les déchets marins.


La ville d'Ichinomiya, laquelle accueillera les compétitions de surf lors des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, s'est engagée à promouvoir l'utilisation d'éco-sacs auprès de ses étudiants, à proposer des conférences sur les effets des micro-plastiques sur l'environnement, à organiser le nettoyage des plages d'Ichinomiya et à fournir des filets drainants recyclés afin d'améliorer la qualité des eaux du fleuve Ichinomiya.

Le projet Good Net, lancé récemment par la FIVB et le groupe de conservation marine Ghost Fishing Foundation, a quant à lui pour ambition de récupérer les filets de pêche rejetés dans tous les océans du monde. Bon nombre de ces filets seront ensuite recyclés en filets de volleyball à l'usage des communautés locales partout dans le monde.

Ichinomiya Town Hall

Lancée par ONU Environnement en janvier 2017, l'initiative "Océans propres" vise à sensibiliser davantage la population mondiale à la problématique des déchets marins et à combler les lacunes dans la gestion des déchets.

Pour rappel, le CIO s'est associé à cette initiative en juin 2018. En tant que chef de file du Mouvement olympique, le CIO travaille de concert avec les Fédérations Internationales (FI) de sport, les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et les athlètes, afin de les inciter à prendre part à cette initiative. Onze FI, quatre CNO, et trois partenaires commerciaux (TOP) du CIO – Coca Cola, Dow Chemicals et Procter & Gamble – se sont joints à l'initiative jusqu'ici, grâce au soutien du CIO.

L'engagement du CIO dans cette initiative "Océans propres" est lié à sa mobilisation en faveur de la durabilité, laquelle est l'un des trois piliers de l'Agenda olympique 2020 – la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique. Dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020, le CIO a pour mission d'aider toutes les parties prenantes du Mouvement olympique à intégrer la durabilité dans leurs propres organisations et pour toutes leurs opérations.

back to top En