skip to content
Date
16 mars 2015
Tags
Actu CIO

Le CIO accepte de mettre des locaux du Musée Olympique à la disposition de la presse durant les pourparlers sur le nucléaire iranien

Le Comité International Olympique (CIO) a accédé à une demande du gouvernement suisse de prêter des locaux au Musée Olympique pour servir de centre de presse durant les discussions en cours entre la République islamique d’Iran, les États-Unis d’Amérique et l’Union européenne.   


Le secrétaire d’État américain John Kerry et son homologue iranien Mohammad Javad Zarif sont présents à Lausanne pour discuter du programme nucléaire de Téhéran. Les pourparlers ont repris aujourd’hui, et le CIO, en tant qu’organisation œuvrant en faveur de la paix, du développement et de la compréhension mutuelle, a accepté de mettre des locaux à disposition durant les négociations. 

Dans une lettre ouverte, le président du CIO, Thomas Bach, s’adresse à tous les participants :  

“Le CIO est une organisation non gouvernementale qui s’engage à promouvoir la paix, le développement et la compréhension mutuelle. Nous avons également la capacité de le faire grâce à notre statut d’observateur auprès des Nations Unies.  

Afin de contribuer au développement par le sport dans le monde, le CIO redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif et aux athlètes de nos 205 Comités Nationaux Olympiques, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars. 

Afin de pouvoir accomplir notre mission, nous devons être parfaitement neutres sur le plan politique mais nous ne sommes pas apolitiques pour autant. Le Mouvement olympique cherchera toujours à jeter des ponts et ne cherchera jamais à ériger des barrières. Dans cet esprit de dialogue, de respect et de compréhension, nous vous souhaitons un agréable séjour dans notre Musée Olympique et plein succès dans la conduite de ces réunions.”

Tags Actu CIO
back to top