skip to content
IOC

Le CIO aborde le sujet des compléments alimentaires ainsi que leur utilisation et leurs effets

Un groupe d'experts reconnus dans les domaines médical et scientifique vient de conclure aujourd'hui une réunion de trois jours au siège du Comité International Olympique (CIO). Lors de cette réunion, les débats ont porté sur l'utilisation des compléments alimentaires, sur leurs effets sur la santé et les performances des athlètes et enfin sur les risques de contamination et les questions antidopage.

La commission médicale et scientifique du CIO a reconnu le rôle important que jouent des pratiques nutritionnelles sûres dans la protection de la bonne santé des athlètes ainsi que dans l'optimisation de leurs performances. De fait, dans le cadre de son engagement en faveur de la santé et des performances des athlètes, la commission a réuni un groupe d'experts spécialisés dans les compléments alimentaires afin d'évaluer les éléments de preuve liés à la place qu'occupent les compléments alimentaires dans la préparation des athlètes d'élite. L'accent a été mis en particulier sur les effets de ces compléments sur la santé et les performances des athlètes ainsi que sur les risques de contamination avec des substances qui pourraient avoir un effet nocif sur la santé ou qui pourraient conduire à des résultats d'analyse anormaux et partant, à une violation des règles antidopage.  

Le recours à des compléments alimentaires est largement répandu chez les athlètes d'élite ainsi que chez la population d'une manière générale. Le groupe d'experts a conclu au terme de trois jours de discussions animées que :

  • L'alimentation a une influence considérable sur les performances des athlètes. Toutefois, la prise de compléments alimentaires ne compense pas les mauvais choix alimentaires et un régime inadapté.
  • L'apport de nutriments essentiels peut être bénéfique si une carence spécifique en nutriments a été diagnostiquée par un médecin et qu'une solution à base d'aliments ne peut être facilement appliquée.
  • Plusieurs compléments, parmi les milliers de produits disponibles sur le marché, peuvent apporter des bienfaits aux athlètes en matière de santé et de performances dans certains types de sport, lorsqu'un entraînement optimal, une bonne alimentation et des temps de récupération sont déjà en place.
  • L'assurance qualité pour la fabrication, le stockage et la distribution des compléments alimentaires n'est parfois pas strictement respectée, ce qui se traduit par la présence de produits de mauvaise facture ou contaminés.

Lire l’entier de la conclusion du groupe d’experts.

Les athlètes qui envisagent de recourir à des compléments alimentaires et à des aliments pour sportifs devraient tenir compte de l'efficacité et du coût de ces produits, sans oublier les risques pour leur santé et leurs performances. Ils devraient en outre prendre en considération la possibilité que des contaminants non déclarés soient présents dans certains de ces compléments, ce qui pourrait entraîner des résultats d'analyse anormaux.

La protection de la santé des athlètes et la sensibilisation à la possibilité d'un préjudice doivent être prioritaires. Aussi est-il préférable de prendre conseil auprès d'experts professionnels avant de recourir à des compléments alimentaires.

La déclaration de consensus sera publiée en janvier 2018 (en ligne en décembre 2017) dans le British Journal of Sports Medicine ainsi que sur le site web www.olympic.org.

En savoir plus sur la commission médicale et scientifique du CIO

back to top En