skip to content
IOC
Date
28 févr. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Buenos Aires 2018, JOJ
Buenos Aires 2018

Le ciel pour seule limite à Buenos Aires 2018

Une expédition va tenter de faire voler le drapeau des Jeux Olympiques de la Jeunesse au sommet de l'Aconcagua – la plus haute montagne du continent américain – dans le cadre d'une initiative visant à faire découvrir la pratique du sport à des personnes souffrant de difficultés d'apprentissage.

L'expédition prendra environ deux semaines. L'équipe comprend 11 athlètes et amateurs de sport. Elle a débuté sa mission qui consiste à faire voler le drapeau des Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018 à Buenos Aires au sommet de la plus haute montagne située en dehors d'Asie qui culmine à 6 960,8 mètres dans les Andes, dans la province argentine de Mendoza.

L'équipe chargée de mener à bien cette expédition sera composée de trois athlètes olympiques argentin : la judokate Paula Pareto, médaillée d'or aux Jeux de Rio 2016, le basketteur Fabricio Oberto, médaillé d'or aux Jeux d'Athènes 2004 et de bronze aux Jeux de Beijing 2008, et Maria del Pilar Pereyra, une nageuse qui a concouru à Atlanta en 1996 et à Sydney en 2000 et qui a remporté une médaille de bronze aux Jeux panaméricains de 1995 à Mar del Plata. La coureuse Elisa Sampietro de Forti, 83 ans, sera également de la partie. À noter que celle-ci a déjà traversé la cordillère des Andes trois fois !

Le projet, connu sous le nom de "Sommet Aconcagua", a pour ambition de lever des fonds pour un programme mis sur pied par la Fondation Baccigalupo, une initiative qui fait découvrir le sport aux personnes souffrant de troubles de l'apprentissage.

IOC

Leandro Larrosa, président-directeur général du comité d'organisation de Buenos Aires 2018, a déclaré : "C'est une occasion unique de montrer au monde et à nos jeunes que lorsque vous faites l'effort, vous pouvez atteindre des objectifs tels que celui-ci. Je souhaite remercier l'équipe pour l'effort qu'elle va fournir afin de faire flotter le drapeau des Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018 à Buenos Aires au plus haut point du continent."

La médaillée d'or de Rio 2016, Paula Pareto, a, pour sa part, indiqué : "Je pense que c'est formidable et vraiment très important. C'est pourquoi ils m'ont appelée et c'est pourquoi j'ai accepté de le faire. Je suis convaincue que cette initiative s'inscrit dans le droit fil de l'esprit et des valeurs olympiques."

Les participants à ce trek seront accompagnés d'une équipe technique et d'une équipe médicale. L'objectif est que les 11 participants arrivent au camp de base à 4 350 mètres. De là, seuls quelques participants continueront l'ascension pour atteindre le sommet – à 6 960 mètres – entre le 1er et le 5 mars.

La montée a débuté le 19 février. Pour suivre la progression de l'équipe, rendez-vous sur le site web de Buenos Aires 2018 et sur les médias sociaux.

back to top En