skip to content
Date
26 nov. 2015
Tags
Rio 2016 , Actu CIO

Le centre des opérations technologiques ouvre pour Rio 2016

Le Comité International Olympique (CIO), le partenaire mondial TOP Atos et le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Rio 2016 ont ouvert le centre des opérations technologiques pour les Jeux de 2016. L'inauguration officielle s'est tenue pendant la 12e revue de projet des Jeux Olympiques de Rio 2016 menée par le CIO et constitue une étape importante dans les préparatifs pour les Jeux Olympiques l'été prochain.

Jean-Benoît Gauthier, directeur de la technologie et de l'information au CIO a déclaré : "Nous avons été impressionnés par les préparatifs du comité d'organisation en termes de technologies de l'information. D'importants progrès s'agissant des systèmes TI utilisés aux Jeux seront accomplis pendant cette édition et nous travaillons de concert avec notre partenaire mondial ATOS afin d'améliorer l'expérience des athlètes, des médias et des spectateurs non seulement à Rio de Janeiro, mais aussi pour les prochaines éditions des Jeux Olympiques."

Le centre des opérations technologiques est le centre de contrôle et de commande pour tout ce qui concerne la technologie. Il supervise les 144 sites de compétitions olympiques et non olympiques. Pendant les Jeux, cette installation de 800 m2 assurera le suivi et le contrôle des systèmes TI, lesquels permettent le bon fonctionnement des Jeux et donnent les résultats de toutes les compétitions sportives olympiques et paralympiques en temps réel aux médias du monde entier.

Elly Resende, directeur de la technologie au sein du comité d'organisation de Rio 2016, a pour sa part indiqué : "Le centre des opérations technologiques est essentiel au bon déroulement des Jeux et nous sommes ravis du soutien qu'il nous a déjà apporté lors des épreuves tests. C'est l'équivalent en termes de technologie de l'information du stade principal où l'équipe TI aura les meilleures places pour suivre toute l'action TI pendant les Jeux afin de veiller à ce que les résultats soient donnés de manière précise, sûre et en temps réel au monde entier." 


Patrick Adiba, directeur commercial du groupe et président-directeur général des grands événements chez Atos, a quant à lui confié : "Rio 2016 constitue une avancée de taille dans la manière dont nous livrons la technologie de l'information aux Jeux Olympiques. C'est en effet un exemple frappant de la façon dont les organisations qui adoptent des modèles entièrement numériques peuvent réaliser des bénéfices tangibles en termes d'expérience clients, de transformation commerciale, d'excellence opérationnelle et de sécurité."

La technologie de l'information joue un rôle essentiel dans les coulisses afin de faire des Jeux un succès. Gérer la technologie pour chaque édition des Jeux Olympiques est un effort d'équipe entre le CIO, le comité d'organisation et les partenaires de technologie olympique. Rio 2016 ne dérogera pas à la règle, Atos travaillant en étroite coopération avec le comité d'organisation afin d'intégrer les autres partenaires technologiques, notamment des Partenaires Mondiaux TOP:

• Omega – horloges, chronométrage, scores et résultats sur site
• Panasonic – équipement audiovisuel
• Samsung – communications sans fil
• ainsi que d'autres partenaires locaux importants

 

back to top