skip to content
Date
30 juil. 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO , Héritage

Le centre de Riverbank sera intégré dans un équipement public

Les superbes terrains du centre de Riverbank où doivent se dérouler les tournois de hockey olympique et de football paralympique sont les premiers de ce type aux Jeux Olympiques. En effet, pour la pelouse, les organisateurs ont décidé d’oublier le vert tr

Le centre de Riverbank est une structure temporaire composée de deux terrains, l’un pour l’échauffement et l’autre garni de tribunes qui peuvent accueillir 15 000 spectateurs où se dérouleront les matches. Cette installation a certes été réalisée spécialement pour les Jeux mais elle n’en laissera pas moins un héritage durable puisqu’elle sera finalement intégrée aux équipements au nord du Parc olympique à Eton Manor, après les Jeux Paralympiques en septembre.

Le centre de Riverbank deviendra alors le centre de hockey de la vallée de la Lee, l’un des quatre sites dont la propriété reviendra à l’Agence du parc régional de la vallée de la Lee à qui son fonctionnement sera confié. Il disposera de 300 places de spectateurs lesquelles pourront temporairement revenir à 15 000.

Dans le cadre de l’héritage durable des Jeux pour ce site, le centre de hockey de la vallée de la Lee est conçu pour être utilisé par des personnes de tous âges et capacités, depuis les débutants jusqu’aux athlètes de haut niveau. Ceci garantira un usage grand public, des possibilités de sensibilisation à la pratique du hockey et autres programmes de développement sportif.

L’Agence collabore étroitement avec l’organe national régissant le hockey, les écoles et les autorités afin que les publics aux capacités diverses puissent en profiter. La mise en place de programmes spéciaux d’entraînement pour inciter les jeunes à la pratique du hockey et pour faire venir les athlètes handicapés fait partie de l’héritage des Jeux Olympiques. La tenue de grandes manifestations sportives comme les Championnats d’Europe de hockey en 2015 l’aidera également à remplir sa mission qui est d’ « inspirer une génération ».

Shaun Dawson, directeur général de l’Agence, expliquait en mai que le centre de hockey sera géré selon la philosophie de l’organisation qui est d’être au service du public en respectant les méthodes commerciales ». Et il ajoutait : « pour le hockey, il est clair que nous devons nous concentrer sur les écoles et la création de clubs qui ouvre la voie vers le haut niveau, en comptant sur le soutien des grandes manifestations sportives. Ceci pour être sûr de développer le sport. »

back to top