skip to content
Getty Images
Date
27 févr. 2017
Tags
PyeongChang 2018 , Actualités Olympiques , Curling

Le Centre de curling de Gangneung accueille les Mondiaux juniors en prélude à PyeongChang 2018

Du 16 au 26 février, le Centre de curling de Gangneung a été le théâtre d’un test grandeur nature, à l’occasion des Championnats du monde juniors de curling 2017. Cette épreuve pré-olympique officielle pour PyeongChang 2018 a d’ailleurs comblé le pays hôte puisqu’il a obtenu un premier titre historique dans l’épreuve masculine.

Emmenés par leur capitaine Ki Jeong Lee, les curleurs de la République de Corée ont battu sur le fil l’équipe américaine au terme d’une rencontre tendue et particulièrement serrée, marquée par quatre manches nulles.

L’équipe du pays hôte a dû attendre la septième manche pour prendre la tête 3-2 avant de conserver son sang-froid dans la dernière manche. À égalité 4-4, les Coréens ont en effet inscrit le point victorieux.

« Nous avions déjà rencontré les États-Unis aux tours précédents et nous avions perdu, c’est pourquoi nous avions si envie de remporter ce titre, a indiqué Ki Jeong Lee. Nous n’aurions pas pu y parvenir sans le soutien des fans, de nos parents et entraîneurs que nous remercions sincèrement. Ce titre nous comble. »

Dans le match pour la troisième place, la Norvège, opposée à l’Écosse, a construit un avantage de 7-0 avec des « steals » (ou vol, c’est à dire marquer le point alors que la dernière pierre n’est pas lancée) lors des trois premières manches, pour finalement s’imposer 10-3 et monter pour la première fois de son histoire sur le podium.

La veille, la Suède avait battu l’écosse 10-7 lors de la finale féminine. Dans les premières manches, les deux équipes se sont neutralisées avant que les Écossaises ne marquent trois points dans la quatrième manche pour prendre l’avantage 4-3. Les Suédoises ont cependant marqué cinq points consécutifs pour s’assurer un avantage décisif qu’elles ont conservé jusqu’au terme de la partie.

« C’est super-chouette, a déclaré la capitaine suédoise Isabella Wranaa. Il y a eu un premier tournant lorsque nous avons marqué deux points, puis nous avons récidivé de manière décisive dans la huitième manche alors que la partie était très serrée. C’est fantastique que nos fans soient venus jusqu’ici pour nous voir jouer ! »

Le Canada a pris la troisième place en brisant le cœur des fans locaux puisque les Canadiennes, victorieuses 6-3, ont privé la République de Corée de podium.

back to top En