skip to content
Date
13 nov. 2015
Tags
Actualités Olympiques , , Intégrité
Actualités Olympiques

Le Canada accueille un atelier CIO-INTERPOL sur l'intégrité dans le sport

Le Canada est le dernier pays en date à accueillir la série d'ateliers "Former les formateurs sur l'intégrité dans le sport" actuellement proposés à travers le monde par le Comité International Olympique (CIO) et INTERPOL. 


Résultat tangible de l'Agenda olympique 2020, cet atelier, lequel s'est tenu le 11 novembre à Winnipeg, a été une première pour le Canada. Il a permis de mieux comprendre et identifier les moyens de prévention et les réponses à apporter à la manipulation des compétitions au Canada et en Amérique du Nord. Avec plus de 20 entraîneurs et éducateurs du Comité Olympique Canadien (COC), des fédérations nationales de sport, de l'Association des entraîneurs du Canada, de SportCanada et des ONG qui proposent des formations aux entraîneurs, l'objectif était de donner les moyens à ces différents organes d'agir de proposer à leur tour des formations sur l'intégrité aux joueurs, aux arbitres et aux entraîneurs de la région.

Le coup d'envoi de cet atelier a été donné par Michael Chambers, président sortant du COC et président de la commission juridique de l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO). Ce dernier s'est exprimé en ces termes à l'issue de l'atelier : "Les participants au premier séminaire "Former les formateurs" CIO-INTERPOL, parmi lesquels des entraîneurs et d'autres représentants du sport olympique au Canada, l'ont quitté avec des connaissances approfondies et une meilleure compréhension de la manipulation des compétitions, notamment la manière de la reconnaître, de la prévenir, de la combattre et de la gérer quand elle a lieu. Il est encourageant de voir que des mesures concrètes sont prises pour mettre en œuvre les initiatives du CIO s'agissant de l'intégrité dans le sport et de l'engagement de l'Agenda olympique 2020 visant à protéger les athlètes intègres."  

La prévention par l'éducation

La manipulation des compétitions sportives, en particulier lorsqu'elle est liée aux activités de paris, est devenue un sujet de préoccupation majeur ces dernières années. À l'instar du dopage, cette corruption menace l'intégrité même du sport. L'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique, a réaffirmé l'engagement du CIO et sa volonté de protéger les athlètes intègres et l'intégrité du sport. Un certain nombre de mesures ont donc été décidées et lancées, y compris de solides programmes de sensibilisation pour prévenir toute forme de manipulation des épreuves olympiques. Un nouveau système de notification permettant de signaler des cas potentiels de manipulation de compétitions ainsi que d'autres violations – l'Alerte intégrité et conformité – a également été lancé avec succès en début d'année.

L'approche adoptée pour cette série d'ateliers "Former les formateurs" est très pragmatique. À Winnipeg, le CIO et INTERPOL ont présenté les stratégies et les outils disponibles pour prévenir, informer et enquêter sur des allégations ou suspicions de manipulation des compétitions. Les participants ont ensuite passé en revue plusieurs études de cas sur la manipulation des compétitions qui ont permis de mettre en évidence la collaboration opérationnelle entre le mouvement sportif, les organes de répression ainsi que les régulateurs et opérateurs de paris aussi bien au niveau national qu'international.  

À propos du partenariat CIO-INTERPOL

Le CIO a signé un protocole d'accord avec INTERPOL en janvier 2014. Depuis, les deux organisations ont élargi le champ de leurs activités communes et ont élaboré une stratégie visant à entreprendre des actions concrètes pour les deux prochaines années. Parmi les autres initiatives lancées, les deux organisations travaillent de concert afin de proposer des ateliers dans le monde entier portant sur les risques d'arrangements de matchs, de manipulation des compétitions ainsi que sur la corruption y afférente, en partenariat avec les Comités Nationaux Olympiques (CNO), les Fédérations Internationales (FI) et nationales, les organes de répression, les entités gouvernementales et les régulateurs de paris. Les ateliers sur l'intégrité dans le sport, actuellement proposés dans plusieurs pays du monde, offrent des solutions sur mesure applicables à chaque contexte national. Qui plus est, une plateforme d'apprentissage en ligne destinée à tous les participants aux Jeux Olympiques, à savoir les athlètes, leur entourage ainsi que les officiels des CNO et des FI, est actuellement en cours de développement.

back to top En