skip to content
PyeongChang2018 / Park won-il
Date
23 nov. 2016
Tags
Actu CIO , PyeongChang 2018 , Ski acrobatique

Le Big Air s’apprête à lancer le calendrier des épreuves tests de PyeongChang 2018

La fièvre monte à PyeongChang à la veille de la première épreuve Hello PyeongChang : une manche de la Coupe du monde de Snowboard Big Air qui aura lieu en fin de semaine dans le cadre de la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018.

La prochaine manche de la Coupe du monde FIS de Snowboard a lieu en effet les 25 et 26 novembre et sera la première des 24 épreuves destinée à permettre aux organisateurs de tester les sites et les opérations en vue des Jeux, ainsi qu’à donner aux athlètes l’occasion de découvrir PyeongChang et la physionomie de la compétition.

L’épreuve se déroulera sur le site de saut à ski d’Alpensia, et verra athlètes et spectateurs converger vers une rampe de neige temporaire construite récemment. Le Big Air effectuera ses débuts olympiques aux Jeux Olympiques d’hiver de 2018 où le programme comportera des épreuves hommes et femmes.

La discipline du Big Air est bien ancrée dans le paysage des sports d’hiver puisqu’elle figure aux Championnats du monde FIS depuis 2003, alors que l’épreuve test va accueillir un plateau d’athlètes de très grande qualité. Au total, 56 hommes et 39 femmes venus de 23 pays seront en lice, dont 20 athlètes du Canada et autant des États-Unis.

L’équipe masculine du Canada comprend notamment Mark McMorris, Max Parrot et Sébastien Toutant. Le premier nommé a remporté de multiples médailles d’or aux X-Games et a terminé deuxième de l’édition des X-Games de cette année, à Aspen, derrière son compatriote Max Parrot. Quant à Sébastien Toutant, il a atterri cette année à la première place du Festival Air and Style d’Innsbruck et s’est classé troisième des Championnats du Monde 2016 de Snowboard.

Le Coréen Minsik Lee et le Japonais Yuki Kadono seront également de la partie. Lee, 16 ans, a terminé quatrième aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer cette année et s’est classé premier de la Korea Nation Cup. Kadono arrive pour sa part au mieux de sa forme puisqu’il a remporté les X-Games d’Oslo et l’Air and Style de Los Angeles.

IOC

Du côté des femmes, la grande star est américaine et elle s’appelle Jamie Anderson. Médaillée d’or à Sotchi 2014 en slopestyle dames, la jeune femme de 26 ans a également remporté le classement général de la Coupe du monde de slopestyle lors de la saison 2015-2016, après avoir remporté cinq victoires. Sa compatriote Karly Shorr, âgée de 22 ans, est une autre snowboardeuse promise au succès. Elle a terminé deuxième de l’épreuve de Coupe du monde FIS de slopestyle dames 2016 qui a eu lieu en février dernier à Bokwang, autre site olympique de PyeongChang 2018.

« Nous sommes ravis d’accueillir les athlètes ici à PyeongChang pour la Coupe du monde FIS de Snowboard », a déclaré Lee Hee-beom, président et directeur général de PyeongChang 2018.

« Pour les athlètes et les officiels, il s’agit d’une superbe occasion de découvrir le site de compétition et PyeongChang en vue des Jeux Olympiques d’hiver de 2018. Nous souhaitons mettre à profit cette semaine pour acquérir une expérience importante et nous assurer que nous délivrerons la meilleure compétition possible à tous ceux qui seront engagés l’an prochain. Bonne chance à tous les concurrents. J’espère qu’ils passeront un séjour agréable en notre compagnie à PyeongChang. »

Après le Snowboard Big Air, les prochaines épreuves tests auront pour cadre la Coupe du monde ISU de Patinage de vitesse sur piste courte, qui aura lieu du 16 au 18 décembre à Gangneung, site qui accueillera tous les sports de glace de PyeongChang 2018.

back to top En