skip to content
IOC/Kishimoto
Date
23 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Mexique 1968, Héritage
Mexique 1968

Le 50e anniversaire de Mexico 1968 donne une nouvelle impulsion à l'héritage des Jeux

Les Jeux Olympiques de Mexico 1968 comptent parmi les éditions les plus marquantes de l'histoire. Leur héritage fait partie intégrante de la vie quotidienne des habitants de la capitale mexicaine. À l'occasion du 50e anniversaire de la manifestation, la plupart des sites utilisés en 1968 ont fait peau neuve afin de continuer à servir aux générations à venir et de préserver le souvenir de certains des plus beaux moments de l'histoire olympique. 


Au cœur des célébrations du 50e anniversaire des Jeux Olympiques de 1968 se trouve le stade olympique de la cité universitaire. C'est là que se sont tenues les cérémonies d'ouverture et de clôture, ainsi que les épreuves d'athlétisme et les compétitions de sports équestres. C'est aussi là que l'arrivée du marathon a eu lieu. La cérémonie d'ouverture des Jeux de 1968 a été reconstituée en partie dans le stade à l'occasion des festivités. 

C'est dans ce stade également que l'Américain Bob Beamon a ébloui le public en réalisant un saut historique de 8,90 m qui lui a permis de pulvériser le record du monde du saut en longueur et que son compatriote Dick Fosbury a lancé une nouvelle technique pour le saut en hauteur (le saut en rouleau dorsal), baptisée “Fosbury Flop”, qui a révolutionné la discipline. Depuis, le stade a toujours accueilli des compétitions sportives nationales et internationales : la Coupe du monde de football en 1986 par exemple ou encore le marathon international de Mexico qui a lieu chaque année.   

Vingt et un des 23 sites de compétition olympiques sont toujours utilisés à l'heure actuelle ; les deux autres sites, qui ont été construit avant les Jeux Olympiques, ont été démantelés. Six sites ont été rénovés dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire des Jeux afin de mieux répondre aux besoins de leurs utilisateurs. Le complexe sportif Magdalena Mixhuca – le parc olympique de 1968 – s'est considérablement agrandi depuis les Jeux. Il abrite diverses installations de sport dont la plupart ont été construites pour les Jeux. Une reproduction géante des anneaux olympiques a récemment été dévoilée dans le complexe afin de rappeler aux visiteurs le riche héritage des Jeux.

IOC/Mexico City

L'une des installations du complexe à avoir été rénovées est la piscine olympique Francisco Márquez, construite pour les compétitions olympiques de natation et utilisée depuis par les habitants de Mexico et des clubs de natation. Avec sa charpente métallique unique et ses parois vitrées, c'est l'un des joyaux architecturaux de la capitale mexicaine. En 1968, c'est là que le Mexicain Felipe Muñoz est entré dans l'histoire en remportant sa médaille d'or.

Le parcours olympique de canoë et d'aviron Virgilio Uribe a lui aussi été modernisé. Le site, construit pour les Jeux de 1968, est maintenant utilisé par la communauté et les clubs locaux ainsi que par les équipes d'aviron et de canoë comme lieu d'entraînement. Il accueille également des régates nationales et internationales, notamment la plus grande régate du Mexique – celle du Real Club España – qui réunit depuis plus de 30 ans des équipes d'Amérique latine et d'Amérique du Nord.  

IOC/Mexico City

Le stade d'athlétisme Jesús Martínez Palillo, où s'étaient tenues en 1968 les compétitions de hockey sur gazon, et la salle d'armes olympique Fernando Montes de Oca ont également été rénovés cette année. Ces deux installations sont désormais ouvertes au public et accueillent divers sports : athlétisme, football, basketball et arts martiaux. 

Les deux villages olympiques de 1968, qui doivent être réaménagés, sont toujours occupés à l'heure actuelle. Ils avaient été construits pour un usage à long terme et leurs appartements avaient été vendus après les Jeux, une décision novatrice à l'époque qui a depuis été reprise par d'autres villes hôtes olympiques.

IOC/Indeporte CDMX

L'utilisation extrêmement intelligente des sites de compétition olympiques par la ville de Mexico – que ce soit pour les résidents ou les athlètes professionnels – ainsi que les efforts déployés pour que cette utilisation perdure sont un exemple particulièrement significatif des avantages durables et variés que les Jeux peuvent offrir aux villes hôtes. 

back to top En