skip to content
Lausanne 2020

Lausanne 2020 se prépare à célébrer les sports olympiques avec les jeunes à travers tout le pays

La commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) a conclu hier deux jours de réunions avec le comité d'organisation de Lausanne 2020 (L2020) consacrées aux préparatifs de la troisième édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver, dont les compétitions se tiendront sur huit sites.

Des mesures de grande ampleur ont été prises pour proposer un programme sportif attrayant avec l'ajout de sports et disciplines novateurs. L2020 a noué de solides relations de travail avec les Fédérations Internationales afin de pouvoir intégrer au programme ces sports et disciplines – à savoir le ski-alpinisme, le big air, le hockey sur glace 3x3 multi-CNO, le combiné nordique féminin et le double féminin en luge.

Grâce au concours et au soutien sans faille des communes du canton, du pays et de France voisine qui accueilleront des épreuves, les organisateurs seront en mesure d'offrir non seulement des compétitions de haut niveau, mais aussi un festival sportif de la jeunesse sur chaque site, profondément ancré dans les valeurs olympiques.

Durant ces deux jours de réunion, les membres de la commission de coordination du CIO se sont rendus sur les deux sites retenus dans le Jura. Côté français, le massif des Tuffes accueillera le saut à ski, le combiné nordique et le biathlon. Côté suisse, la Vallée de Joux organisera les compétitions de ski de fond. Les membres de la commission ont aussi visité Les Diablerets, où se dérouleront les épreuves de ski alpin. Cette station est l'une des trois stations des Alpes vaudoises, avec Leysin et Villars, qui accueilleront les JOJ.

La commission a par ailleurs entendu des rapports extrêmement positifs sur les deux grands projets de construction entamés depuis sa dernière visite : la nouvelle résidence universitaire et le centre de glace de Malley à Lausanne. La première installation servira de village olympique de la jeunesse et la seconde accueillera les compétitions de hockey sur glace, de patinage artistique et de patinage de vitesse sur piste courte. Toutes deux laisseront un solide héritage à la région.

La commission a également salué la participation des jeunes à l'organisation des Jeux dans des domaines comme la stratégie numérique (HEC Lausanne), la conception graphique (École romande d'arts et communication), la restauration (École hôtelière de Lausanne) et l'expérience des athlètes ("Innokick" – étudiants en master pour le développement de produits et services innovants). L2020 travaille en outre en étroite coopération avec l'UNIL (Université de Lausanne) et l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) au déploiement de certaines des principales activités pédagogiques destinées aux athlètes participants. Qui plus est, des conseils consultatifs "jeunesse", "innovation" et "athlètes" ont été nommés.

De concert avec le CIO et les Fédérations Internationales, L2020 a rapidement mis sur pied des plans visant à proposer, pour la toute première fois, deux périodes de compétition distinctes aux JOJ. Cette mesure permettra à davantage d'athlètes de participer aux Jeux Olympiques de la Jeunesse sans que cela n'augmente pour autant le coût et la complexité de l'événement pour les organisateurs. Elle aura par ailleurs un impact plus significatif sur le développement des jeunes athlètes d'élite en autorisant un plus grand nombre de concurrents par CNO à prendre part à chaque épreuve et en augmentant le niveau de la compétition.

La présidente de la commission de coordination du CIO, Danka Bartekova, a confié : "Lausanne 2020 a travaillé avec efficacité au cours des six derniers mois afin de mettre en œuvre certaines décisions novatrices pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse et ouvrir ainsi la voie aux futures éditions des JOJ, lesquelles auront un profond impact sur les jeunes athlètes de haut niveau." Et de poursuivre : "Voir autant de jeunes gens se mobiliser pour le projet est très encourageant. Les JOJ ont pour ambition d'être pensés par les jeunes. Lausanne 2020 a su transformer cette vision en réalité."

En prélude à la visite de la commission, la championne olympique de ski alpin Lindsey Vonn, qui soutient les JOJ d'hiver depuis leur première édition, a été nommée première ambassadrice des JOJ de Lausanne 2020. L'annonce a eu lieu à Saint-Moritz où l'Américaine participait à la Coupe du monde de ski. Saint-Moritz mettra à nouveau ses installations olympiques au service des JOJ : sa piste de bob accueillera les compétitions de luge, bobsleigh et skeleton, et son lac gelé le patinage de vitesse.

Les transports publics jouant un rôle déterminant dans les déplacements des athlètes, officiels, membres et spectateurs durant les Jeux, L2020 a profité de la visite de la commission de coordination pour inaugurer une rame du métro lausannois aux couleurs de Lausanne 2020.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s'engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l'équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l'équipe des relations médias du CIO au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org 

Séquences filmées de qualité professionnelle :
www.iocnewsroom.com

Vidéos
YouTube: www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr.
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

back to top En