skip to content

Laura Trott reste la seule championne olympique de l’omnium, Kristina Vogel triomphe en vitesse

Le couple en or que forment à la ville Jason Kenny et Laura Trott a augmenté sa collection de médailles aux Jeux Olympiques de Rio, mardi, lors de la dernière journée des compétitions sur piste dominées par le cyclisme britannique. Avant que Kenny enlève la dernière épreuve, le keirin messieurs, Laura Trott a survolé l'omnium. Seule l'Allemande Kristina Vogel a troublé la fête britannique en devançant la Galloise Rebecca James en finale du tournoi de vitesse dames.

Laura Trott a remporté pour la deuxième fois consécutivement l'omnium, l'épreuve la plus complète des compétitions de cyclisme sur piste, mardi, au vélodrome olympique de Rio. Elle est donc la seule championne olympique de la discipline apparue aux Jeux de Londres 2012 ! 

Getty Images

A 24 ans, Trott a enlevé sa quatrième médaille d'or olympique puisqu'elle compte aussi deux titres dans la poursuite par équipes à Londrres en 2012 et à Rio 2016. 

Getty Images

Comme dans la capitale anglaise quatre ans plus tôt, l'Anglaise a battu l'Américaine Sarah Hammer, devancée de 24 points. La Belge Jolien D'Hoore a décroché la médaille de bronze, la première sur la piste pour le cyclisme de son pays depuis 2000. Trott, qui vit à la ville avec Jason Kenny, a dominé la compétition de bout en bout.

Le parcours de Laura Trott dans l'omnium: 2e du scratch, 1re de la poursuite et de l'élimination, 2e du 500 m, 1re du tour lancé, 24 pts inscrits dans la course aux points: 1re du classement final.

Le parcours de Sarah Hammer dans l'omnium: 4e du scratch, 2e de la poursuite, 3e de l'élimination, 5e du 500 m, 5e du tour lancé, 34 pts inscrits dans la course aux points: 2e du classement final.

Getty Images

« Je n'arrive pas à y croire. Je suis tellement fière de ce que j'ai réussi à faire. Après mes deux médailles d'or à Londres, Je me suis demandé: comment vais-je pouvoir faire mieux. Nous avons cru en nous, dans notre équipe. Et ça a fait boule de neige. J'ai travaillé dur avec ces filles pour remporter la poursuite par équipes. Revenir et remporter aussi l'omnium, c'est incroyable. », a dit Laura Trott.

« A Londres, c’était énorme. Après, tu retournes aux Mondiaux, tu ne prends que l'argent, tu n'as plus l'équipement, les mêmes combinaisons, les mêmes roues », a-t-elle aussi déclaré. Le propos corrobore la stratégie britannique de tout miser sur les Jeux Olympiques. Avec succès, puisque six médailles d'or sur dix possibles sont tombées dans ses valises. Une de moins qu'à Londres toutefois !

Kristina Vogel triomphe en vitesse individuelle

L'Allemande Kristina Vogel a remporté mardi la vitesse dames en battant en finale la Britannique Rebecca James. Vogel, 25 ans, a perdu la selle de son vélo en franchissant la ligne. Mais elle apporté à l'Allemagne son premier titre sur la piste du vélodrome de Barra de Tijuca

L'Allemande, créditée seulement du sixième temps des qualifications dimanche, compte à son palmarès deux titres mondiaux individuels en vitesse, en 2014 et 2015.

En finale, James a cherché à contrôler et a contraint son adversaire à un très long sprint. Mais Vogel est parvenue à la passer avant la ligne. Dans la seconde manche, très indécise, l'Allemande s'est imposée pour 4 millièmes de seconde. Comme à Londres, quand Victoria Pendleton avait perdu pied en finale face à l'Australienne Anna Meares, James a échoué à conquérir pour les Britanniques l'or de la vitesse.

Getty Images

La jeune Galloise, 24 ans, a décroché le titre de championne du monde en 2013. Mais elle a connu ensuite une traversée du désert à cause de graves ennuis de santé. La petite amie du sculptural rugbyman international gallois George North a été soignée en 2014 pour des tumeurs précancéreuses, décelées à l'occasion d'un frottis de routine. Puis, elle a subi une intervention chirurgicale à l'épaule et a dû, à l'automne dernier, renoncer au vélo pendant quatre mois et demi à cause d'un genou récalcitrant.

Vogel a connu elle aussi son lot de malheurs. A 18 ans, elle a été victime d'un grave accident de la circulation (vertèbre fracturée, deux jours de coma) qui lui a laissé quelque temps une paralyse partielle du visage. A Londres en 2012, elle était restée au pied du podium de la vitesse individuelle (4e). Mais elle avait déjà obtenu l'or dans la vitesse par équipes, avec sa coéquipière Miriam Welte.

Getty Images

« Ce n'est pas que le fait de battre les Britanniques... Gagner le titre olympique c'est incroyable. J'ai remporté la deuxième manche sans la selle, en bataillant pour ne pas tomber. » a expliqué Kristina Vogel. Je savais que je pouvais battre Rebecca James. Je l'avais déjà battue dans le passé, je savais que ce serait dur. » 

back to top En