skip to content
Date
06 févr. 2006
Tags
Actualités Olympiques

Lancement du mur de la Trêve olympique


Le 7 février 2006 à 10h00, le président du CIO, Jacques Rogge, lancera un appel à tous les participants aux XXes Jeux Olympiques d’hiver à signer la déclaration en faveur de la trêve olympique, lors de la visite de la commission exécutive du CIO et de la commission des athlètes du CIO au village olympique de Turin.
 
Trois villages, trois murs
Athlètes et officiels pourront pendant toute la durée des Jeux apporter leur soutien à la trêve olympique en signant sur l’un des trois murs situés dans les trois villages olympiques des Jeux, soit à Turin, Sestrières et Bardonecchia. Il s’agit d’un geste symbolique par lequel les signataires s’engagent à agir comme “ambassadeurs de la Trêve”, promouvant la paix et la compréhension par le sport dans leurs pays d’origine.
 
Initiatives en faveur de la Trêve olympique
Depuis septembre 2005, le CIO, le comité d'organisation des XXes Jeux Olympiques d'hiver à Turin en 2006 (TOROC), le gouvernement italien, la ville et la province de Turin, la région du Piémont et le Comité National Olympique (CNO) d'Italie ont mené diverses initiatives pour promouvoir la Trêve olympique et ses valeurs. Réunions, conférences, expositions et autres événement se sont succédé sur les thèmes de la paix, de la coopération et de la justice.
 
Un peu d’histoire
La tradition de la Trêve olympique fut établie dans la Grèce antique au IXe siècle avant J.-C. par la signature d'un traité entre trois rois. Durant cette période de trêve, les athlètes, les artistes et leur famille, ainsi que les simples pèlerins pouvaient voyager en toute sécurité pour participer ou assister aux Jeux Olympiques puis retourner dans leurs pays respectifs. Dans l'ère moderne, les premières initiatives en faveur de la Trêve furent lancées par le CIO en 1992. Depuis 1993, l'Assemblée générale des Nations Unies exprime de manière répétée son soutien au CIO en adoptant à l'unanimité avant chaque édition des Jeux une résolution intitulée "Pour l'édification d'un monde pacifique et meilleur grâce au sport et à l'idéal olympique." Ainsi, le 3 novembre 2005, à quelques 100 jours de l’ouverture des Jeux de 2006 à Turin, la 60e Session de l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté cette résolution présentée par l’Italie au nom du CIO, et soutenue par 190 États membres.
 
En savoir plus sur la Trêve olympique
 
En savoir plus sur Turin 2006




Site officiel de Turin 2006
 
back to top En