skip to content
Date
24 avr. 2007
Tags
Actu CIO , Développement par le sport

Lancement de la campagne "La paix par le sport" en Jordanie


Le sport va bien au-delà de la compétition. Le sport peut promouvoir la compréhension mutuelle et encourager le dialogue entre les communautés. La semaine dernière, une campagne intitulée "La paix par le sport" a été officiellement lancée à Amman (Jordanie). Mis sur pied avec l'aide du Comité International Olympique (CIO) et des Nations Unies, ce programme a été imaginé par S.A.R. le Prince Faisal bin Al-Hussein qui, en sa qualité de président du Comité National Olympique de Jordanie, est bien conscient de la contribution grandissante du sport à la stabilité et à la cohésion sociale dans la vie des jeunes de la région.








Favoriser le dialogue et inculquer la tolérance par le sport
Cette nouvelle initiative mondiale entend faire du sport un instrument de dialogue, de tolérance et finalement de paix pour les jeunes qui vivent dans des régions déchirées par les conflits. La campagne "La paix par le sport" sélectionnera et rassemblera des chefs de file de la jeune génération issus de communautés divisées à travers le monde afin de leur apprendre à utiliser le sport organisé pour mettre fin aux clivages. Parmi les programmes proposés, citons un camp d'été "La paix par le sport" qui se tiendra en septembre 2007 en Jordanie et qui réunira des chefs de file des associations de jeunes, des enfants, des athlètes – y compris des athlètes paralympiques – des entraîneurs et des dirigeants sportifs de pays en conflit. Grâce à ce camp, les participants disposeront d'outils concrets pour rassembler des enfants de communautés divisées dans un environnement agréable et structuré.







Une initiative prometteuse
Faisant part du soutien sans réserve du président du CIO pour cette initiative et de son bon souvenir, Toni Khoury, membre du CIO, a rappelé que le "sport [était] synonyme de joie, de tolérance, de respect et d'unité. La Charte et l'idéal olympiques nous encouragent à résister à toute forme de violence, de racisme et de discrimination, à recourir au dialogue et à respecter la Trêve olympique non seulement durant les Jeux, mais aussi dans notre de vie de sportif". Le conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix, Adolf Ogi, a pour sa part déclaré : "La campagne 'La Paix par le sport' est une initiative prometteuse, une tentative cruciale de ramener la paix et la stabilité dans la région. Je me réjouis de la poursuite de la promotion de la "paix par le sport" au Moyen-Orient et ailleurs dans le monde."








Conseil consultatif
Un conseil consultatif, composé de membres du CIO ainsi que de sportifs et d'universitaires de renommée internationale, supervisera l'initiative sous la conduite du Prince Faisal. Les premiers membres du conseil sont, pour le CIO, Philip Craven (également président du Comité International Paralympique), Rania Elwani, Nawal El Moutawakel et Craig Reedie, ainsi que Donna de Varona, olympienne et membre de la commission femme et sport du CIO.
back to top