skip to content

Lames ardentes sur un lac gelé

La compétition de patinage de vitesse de Lausanne 2020 a été disputée sur le site le plus pittoresque des Jeux - sur le lac gelé de Saint-Moritz. Et les athlètes ont admirablement performé.

Le Japon et les Pays-Bas raflent les premiers titres en patinage de vitesse des JOJ de Lausanne 2020 

La compétition de patinage de vitesse a démarré sur les chapeaux de roue aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lausanne 2020. Yamamoto Yudai (JPN) et Isabel Grevelt (NED) ont remporté la médaille d'or respectivement sur les 500 m masculin et féminin. Yamamoto Yudai, 17 ans, originaire de Hokkaido, a franchi la ligne d'arrivée du spectaculaire Ovale de patinage de vitesse de St-Moritz en 36,42 secondes, devant Nil Llop Izquierdo (ESP), médaillé d'argent, et Xue Zhiwen (CHN), médaillé de bronze. Isabel Grevelt, elle, a décroché le titre avec 0,5 seconde d'avance sur Wang Jingyi (CHN) et Yoshida Yukino (JPN).

Lausanne 2020 - Speed skating OIS/IOC

"C'est la première fois que je patine sur un lac. C'était très difficile, car il y avait des fissures. Mais ce n'était pas un problème pour moi." – a déclaré Yamamoto

Deuxième jour également pour les Pays-Bas et le Japon

La deuxième journée de compétition de patinage de vitesse a mis es mêmes nations en haut du podium.

Myrthe de Boer (NED) a remporté l'or devant Takahashi Yuka (JPN) et Yang Binyu (CHN) en réalisant un temps de deux minutes, 10,44 secondes dans la compétition féminine et Arito Motonaga a terminé premier chez les hommes. Le Russe Pavel Taran a terminé deuxième et l'Américain Jonathan Tobon s'est emparé du bronze.

OIS/IOC

"Au cours du dernier tour, je souffrais beaucoup de crampes du fait de la compétition à haute altitude et de la force du vent. J'avais l'impression de courir incroyablement lentement à un moment donné, mais après avoir gagné l'or, je me fiche complètement de mon temps."  – a déclaré de Boer

Speed skating OIS
Des outsiders remportent la médaille de l'épreuve de patinage de vitesse mixte multi-nations

Le travail d'équipe et des bonnes tactiques ont porté leurs fruits lors de la renversante épreuve de sprint de patinage de vitesse par équipes mixtes multi-nations sur le lac de Saint-Moritz.

Seize équipes composées de quatre athlètes (deux hommes et deux femmes) de différentes nations ont participé à l'épreuve. La médaille d'or a été remportée par l'équipe n°3 composée de Sini Siro (FIN), Yoshida Yukino (JPN), Ignaz Gschwentner (AUT) et Alexander Sergeev (RUS). "Je n'aurais jamais gagné de médaille en patinage de vitesse aux Jeux Olympiques de la Jeunesse en temps normal explique Siro après la victoire de son équipe en deux minutes et 4,1 secondes. C'était vraiment une chance unique pour moi puisque nous concourrions en équipe. Notre travail d'équipe nous a poussés jusqu'à la victoire et nous a permis d'apprendre les uns des autres. C'est incroyable d'avoir gagné la médaille d'or."
La délivrance au quatrième coup

Après deux quatrièmes places et une disqualification, le patineur de vitesse colombien Diego Amaya Martinez est monté sur la deuxième marche du podium de sa dernière épreuve à Lausanne 2020 pour devenir le premier médaillé de son pays aux Jeux d'hiver.
Amaya Martinez a remporté la médaille d'argent à l'arrivée de la mass-start hommes, jeudi sur l'ovale de l'emblématique Lac gelé de Saint-Moritz, atteignant ainsi son objectif de marquer l'histoire de la Colombie aux Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse.

Le patineur de 16 ans a profité d'un démarrage tardif réalisé dans un timing parfait pour terminer la course avec un score total de 20 points, derrière le Japonais Arito Motonaga, qui a remporté l'or avec 30 points.


"Je n'y croyais pas vraiment au début", a déclaré Amaya Martinez. "Dans la mass-start vous devez vous montrer vraiment intelligent et rester calme jusqu'à la fin de la course. Ça a été un moment de joie intense pour moi de gagner une médaille après tout ce qui s'est passé avant !"

Dans le départ groupé féminin, Yang Binyu (Chine) a remporté sa deuxième médaille à l'Ovale de patinage de vitesse de St-Moritz, ajoutant de l'or à sa troisième place sur le 1 500 m féminin. Yang a terminé devant la russe Zuzana Kursova et l'italienne Katia Filippi.


Izquierdo se bat contre une blessure menaçant sa carrière pour remporter la médaille historique

Les médecins avaient dit au patineur de vitesse Nil Llop Izquierdo (ESP) qu'il ne pourrait plus jamais patiner après avoir subi une grave blessure à la jambe il y a un an et demi.

Mais grâce à sa détermination et à sa persévérance, Llop Izquierdo a non seulement fait son retour dans le sport, mais aussi remporté la toute première médaille espagnole aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver.


"C'est un privilège pour moi de participer aux Jeux, surtout après qu'on m'ait dit que je ne pourrais plus jamais patiner, je suis juste très heureux d'être ici" a-t-il dit.

 

back to top En