skip to content
IOC/Mine Kasapoglu
Date
04 avr. 2017
Tags
JOJ , Actualités Olympiques , Innsbruck 2012

La vie d'un athlète cinq ans après…

Cinq ans après les tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver à Innsbruck en 2012, nous avons fait le point avec cinq athlètes féminines qui ont concouru en Autriche afin de découvrir ce qu'elles sont devenues.

Rachelle Rogers

L'athlète britannique a disputé les épreuves féminines de Super-G, de combiné, de slalom géant et de slalom en Autriche et a ensuite été sélectionnée pour les Championnats du monde juniors en 2014 et 2015. Depuis 2016, elle s'entraîne pour devenir pilote d'une compagnie aérienne au Centre européen d'entraînement en pilotage situé à Jerez, Espagne. "Les Jeux Olympiques de la Jeunesse ont vraiment été une expérience formidable pour moi et je ne l'oublierais jamais tant que je vivrai", a-t-elle déclaré. Et d'ajouter : "J'ai énormément appris du programme culturel et éducatif et aussi juste en discutant avec des personnes venues d'autres pays. Le fait de découvrir l'Olympisme à un si jeune âge m'a permis d'acquérir des compétences pour la vie après ma carrière sportive et de jeter les bases d'un comportement professionnel. Des Jeux Olympiques de la Jeunesse, j'ai appris le respect des autres et comment être une ambassadrice pour mon pays et mon sport; cela m'a aidée à saisir ce que représente le fait de porter un uniforme."

Getty Images
Lisa Gisler

L'adolescente faisait partie de l'équipe mixte de curling suisse aux côtés de Michael Brunner, Elena Stern et Romano Meier. Ensemble, ils ont décroché l'or en 2012. La Suisse avait battu le Japon et la Suède dans les phases éliminatoires en route pour la finale où les Suisses ont battu l'Italie 6 à 4 au centre d'exposition d'Innsbruck. Lisa Gisler pratique toujours le curling, elle est arrivée cinquième aux Championnats suisses 2017 – et fait aussi un stage dans une entreprise de marketing sportif à Berne.

IOC/Richard Juilliart
Heather Mooney

Concourir pour le relais en équipes mixtes en biathlon avec l'équipe des États-Unis a permis à Heather Mooney de comprendre l'ambition qu'elle avait depuis longtemps de devenir une athlète de sport alpin à plein temps. L'Américaine avait remporté le bronze à Innsbruck et est aujourd'hui skieuse de fond pour l'équipe Craftsbury Green Racing Project. "La course de ski professionnelle a toujours été mon rêve depuis le cours élémentaire", nous a-t-elle confié.  Et de poursuivre : "J'ai grandi dans une famille où on skie. Mes parents se sont rencontrés lorsqu'ils couraient pour l'Université du Vermont et mon père a concouru aux Jeux Olympiques d'hiver de 1976 à Innsbruck et de 1980 à Lake Placid."

Xinhua
Olivia Thomson

Elle a concouru dans les épreuves féminines du 6 km sprint et du 7,5 km poursuite en biathlon. L'athlète néo-zélandaise étudie aujourd'hui pour décrocher un diplôme en droit et commerce à l'Université d'Otago. Elle a été nommée jeune ambassadrice du CIO pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de 2016 à Lillehammer et a donc joué les mentors pour les jeunes athlètes. Depuis son retour chez elle, Olivia Thomson est secrétaire pour le club de biathlon de Wanaka et pour Biathlon New Zealand.

IOC/Mine Kasapoglu
Clare Jeong

La patineuse de vitesse américaine a terminé huitième de la course du 3 000 m à Innsbruck en 2012 et 13e de l'épreuve du mass start. L'année suivante, elle a remporté l'argent à la Coupe du monde junior et a concouru en 2014 aux Championnats du monde juniors en Norvège. Clare Jeong fait désormais des études d'histoire à la prestigieuse Université de Princeton dans le New Jersey et pratique l'aviron pour son université. 

IOC/Richard Juilliart
back to top En