skip to content
2018 Getty Images
Date
07 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Buenos Aires 2018
Buenos Aires 2018

La vasque olympique illumine le coeur de Buenos Aires

Après une magnifique cérémonie d'ouverture, la judoka Paula Pareto et le marin Santiago Lange ont enflammé la vasque avec la torche olympique pour marquer le début des JOJ de Buenos Aires 2018.


Paula Pareto et Santiago Lange ont été choisis pour allumer la vasque olympique en forme de torche géante, devant l'obélisque, l'un des sites les plus emblématiques de la capitale argentine. Ils ont ainsi mis la touche finale à une spectaculaire cérémonie d'ouverture riche en émotions et marquée par un message inspirant d'amitié et d'égalité.

Paula Pareto, médaillée de bronze à Beijing 2008 et médaillée d'or à Rio 2016 dans la catégorie des -48 kg, et Santiago Lange, médaillé de bronze à Athènes 2004 et Beijing 2008 et champion olympique à Rio 2016 dans la série Nacra 17, sont deux des champions les plus couronnés de succès du sport argentin. Leurs noms entrent maintenant dans l'histoire pour avoir fait partie de ce moment exceptionnel.

Lors de chaque cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, l’allumage de la vasque reste un moment fascinant pour les spectateurs présents sur le site, ainsi que pour les millions de personnes qui regardent l’événement retransmis dans le monde entier. C'est le rituel qui marque le début de la compétition, et auquel  tous les athlètes rêvent de participer.

 

Buenos Aires 2018

Dans le final de la cérémonie d’ouverture des JOJ 2018, la plus grande fête multisport de l’histoire de l’Argentine, ce moment tant attendu a ébloui le public. Buenos Aires 2018, la première édition d'une compétition olympique qui compte autant d'athlètes et d'épreuves masculines et féminines, a marqué un autre tournant, l'allumage de la vasque étant symboliquement réalisé par une femme et un homme.

S'élevant sur une scène animée de l'Avenida 9 de Julio en direction de l'Obélisque, les derniers relayeurs de la flamme olympique de la jeunesse ont couru sur un tapis roulant, chacun devant  braver des obstacles tels que le vent et la pluie, symbolisant  les difficultés qui subsistent entre les athlètes et leurs objectifs, tout comme l’esprit d'excellence qui caractérise les passionnés de sport.

Buenos Aires 2018

Le taekwondoïste Sebastian Crismanich (champion olympique à Londres 2012), la joueuse de hockey sur gazon Luciana Aymar (ambassadrice de Buenos Aires 2018 et quadruple médaillée olympique), le cycliste Walter Perez (médaillé d'or à Beijing 2008) et la joueuse de tennis Gabriela Sabatini (médaillée d’argent à Séoul en 1988) ont mené la première partie du relais final de la flamme sur un char parcourant une des avenues les plus larges au monde.

 Par la suite, Pedro Ibarra (champion olympique avec l'équipe masculine de hockey sur gazon à Rio 2016) et Cecilia Carranza (médaillée d'or avec Santiago Lange dans la série de voile Nacra 17 à Rio 2016) ont grimpé une volée de marches puis sauté à travers un mur et ont passé le flambeau à Pablo Zaffaroni (saut à la perche) et Celeste D'Arcangelo (gymnastique), qui représenteront l'Argentine à Buenos Aires 2018.

 Mazza et D'Arcangelo se sont avancés vers l'Obélisque  où ils ont passé la torche à Pareto et à Lange, qui ont conclu le relais sous les vivats de la foule. Avec son dessin minimaliste, la vasque olympique représente le côté humain du feu : sa capacité à rassembler les gens. La flamme olympique est maintenant transportée dans une lanterne jusqu'à la vasque officielle qui est située dans le Parc olympique de la jeunesse.

CYM FOTOGRAFIA

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En