skip to content
Date
19 juin 2002
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

La Trêve Olympique célébrée à Athènes


ATHÈNES, Grèce (le 19 juin 2002)

- Deux ans avant le retour des Jeux de l'Olympiade sur leur terre d'origine, le concept de la Trêve Olympique, qui marquait traditionnellement la cessation des hostilités entre les peuples pendant toute la durée des Jeux dans la Grèce antique, a été ravivé et célébré aujourd'hui à Athènes.

Le Centre International pour la Trêve Olympique (CITO) ainsi que le ministre grec des Affaires étrangères et vice-président du CITO, George Papandreou, ont encouragé la diffusion mondiale du message de la Trêve Olympique lors d'une manifestation spéciale tenue au music-hall d'Athènes. La paix mondiale étant une des pierres angulaires de la Trêve Olympique, le lauréat du prix Nobel de la Paix et ancien président de l'Afrique du Sud, Nelson Mandela, a été invité à cette occasion et honoré pour sa précieuse contribution à la paix dans le monde.

Dans la Grèce antique, du septième jour précédant l'ouverture des Jeux au septième jour suivant leur clôture, les conflits cessaient, permettant ainsi aux athlètes, artistes et spectateurs de se rendre à Olympie, de participer aux Jeux Olympiques et de retourner chez eux en toute sécurité. De là est née la tradition de la Trêve Olympique ou "Ekecheiria".

Afin de faire revivre cette tradition, le Comité International Olympique (CIO), en étroite coopération avec la Grèce, a fondé récemment le CITO, une nouvelle organisation internationale non-gouvernementale. Le CITO a pour mission d'appeler symboliquement le monde à respecter la Trêve Olympique lors des futures éditions des Jeux Oympiques et de promouvoir la paix dans les régions en conflit dans le monde.

back to top