skip to content
IOC/OIS - Florian Eisele
Date
13 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Buenos Aires 2018, JOJ, Tir, Inde
Buenos Aires 2018

La tireuse sportive indienne Manu Bakher n'a peur de personne !

L'as du tir s'est probablement montrée la plus calme de tous sur le stand du Sarmiento Park, mais ses résultats ont fait beaucoup plus de bruit que son arme, alors qu'elle a surclassé la totalité de ses rivaux, hommes et femmes.

Peu importe face à qui elle tire, l'Indienne Manu Bhaker a pour habitude de boxer dans la catégorie supérieure, dans le monde du sport de haut niveau. La jeune championne de 16 ans est arrivée aux Jeux olympiques de la jeunesse de Buenos Aires 2018 en position de favorite pour la compétition du pistolet à air comprimé au 10 m, après qu'elle ait remporté la médaille d’or dans la même épreuve aux Jeux du Commonwealth, cette année en Australie.

Elle a dûment répondu aux attentes, battant toutes ses rivales dans l'épreuve individuelle disputée mardi 10 octobre sur le stand de tir du parc de Sarmiento. Deux jours plus tard, elle était de retour sur le terrain de jeu pour le tour qualificatif de la compétitions par équipes mixtes internationales.

Une fois encore, la tireuse indienne a surclassé toutes les autres femmes en compétition. Au passage, elle s'est également montrée plus forte que les vingt hommes en lice. "Je n'avais pas l'intention de faire quelque chose comme ça", a-t-elle déclaré. "C'est juste arrivé. Bien sûr, les filles peuvent battre les garçons. Ce n'est pas un sport pour les gars musclés qui vont toujours l'emporter. C'est plus un sport mental. Cela dépend de la façon dont nous sommes préparés. Peu importe que vous soyez une fille ou un garçon. "

 

Manu Bhaker quitte Buenos Aires en étant la seule à avoir gagné plus d'une médaille en tir, ayant ajouté l'argent à son titre individuel, vendredi 12 octobre dans la compétition mixte internationale, associée au Tadjik Bezhan Fayzullaev.

En tirant mieux que les garçons, elle suit les traces de la Chinoise Zhang Shan, qui avait remporté l'or devant sept hommes dans la compétition de skeet mixte des Jeux olympiques de Barcelone en 1992. Peu d'observateurs ont été surpris par le succès de Manu Bhaker. "Les règles ont été changées cette année. Maintenant, les deux sexes effectuent le même nombre de tirs, alors que précédemment, les filles tiraient 40 fois et les hommes 60", a expliqué le Colombien Juana Rueda Vargas, 15ème de la compétition individuelle.

Bhaker in action against Tajikistan’s Bezhan Fayzullaev in the 10m air pistol mixed international Manu Bhaker d'Inde (CIO/OIS)

"Je ne suis pas surpris que Manu tire mieux que tous les hommes de cette compétition. Cette année, les femmes ont commencé à gagner contre les hommes. Je pense que c’est bien : tout le monde se rend compte que nous sommes tous capables des mêmes choses."

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En