skip to content

La Thorpille explose à la face du monde avec cinq médailles

Date
19 sept. 2000
Tags
Sydney 2000, Australie, Natation

À l’époque des Jeux de Sydney, la jeune vedette de la natation australienne s’appelle Ian Thorpe, qui est monté sur son premier podium international en 1997 à l’âge de 14 ans et a été double champion du monde l’année suivante. Désormais âgé d’à peine 17 ans, il se présente à ces Jeux, avec le soutien massif des supporters locaux et suscite un énorme intérêt dans le reste du monde.


Ces compétences de nageur ne sont pas les seules à alimenter les conversations : il y a aussi sa taille, ses pieds exceptionnellement grands, sans parler de son comportement. Talentueux à l’extrême et très compétitif, Ian Thorpe est également chaleureux et jovial en permanence. Ce qui est clair, pour les spectateurs comme pour ses adversaires, c’est que « la Thorpille », comme on l’a surnommé, sera difficile à battre. Il est inscrit dans cinq épreuves : les trois relais ainsi que les 200 m et 400 m nage libre.

Thorpe débute sa carrière olympique sur les chapeaux de roue, en battant le record olympique du 400 m nage libre lors des séries en 3’44’’65. Il remporte sa course avec près de quatre secondes d’avance et se qualifie une seconde plus vite que son plus proche adversaire.

Ce record tient cependant moins d’une journée, puisqu’en finale, Thorpe nage encore plus vite, laissant ses poursuivants dans son sillage à plus d’une longueur pour vaincre par la marge extraordinaire de 2’’81. Son temps officiel, 3’40’’59, est un nouveau record olympique, et même du monde. Pour la première journée des compétitions olympiques, l’adolescent offre à l’Australie sa première médaille d’or. Quels débuts !

La Thorpille n’en a pourtant pas encore fini. Ce même jour, une autre épreuve attire encore plus l’attention : le relais 4 x 100 m nage libre qui s’est toujours résumé à un match à couteaux tirés entre les États-Unis et l’Australie. Les Américains ont une carte de visite exceptionnelle dans l’épreuve, mais les Australiens s’appuient désormais sur une équipe formidable, bénéficiant de surcroît d’un fervent soutien local. Les trois premiers relais mettent aux prises des nageurs d’exception en tout point. Les locaux comptent une légère avance au moment où Thorpe et l’Américain Gary hall plongent dans le bassin pour les deux dernières longueurs décisives. Hall prend d’entrée la tête, mais Thorpe revient ensuite sur lui et dépasse l’Américain à quelques mètres de la médaille d’or.

Pour Thorpe, il s’agit de la première journée d’une merveilleuse odyssée olympique. Il va par la suite gagner une médaille d’argent au 200 m, une autre d’or dans le relais 4 x 200 m nage libre et enfin une dernière médaille d’argent dans le relais 4 nages.

En une semaine dans la piscine, Thorpe remporte cinq médailles olympiques et l’attention sans partage de la planète. Arrivé aux Jeux comme un nageur prometteur doté d’une grande réputation, il en repart avec le statut de superstar mondiale.

back to top En