skip to content
Date
09 août 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO

La technologie joue un rôle majeur aux Jeux à Londres

L’un des principaux défis que Londres 2012 doit relever chaque jour est celui de la diffusion en temps réel du volume considérable de données, que génère le système de résultats des Jeux, à des milliards de personnes dans le monde par le biais des médias

Le Centre opérationnel de la technologie  (TOC) en place à Canary Wharf, dans le quartier des docks de Londres, est le centre nerveux des Jeux Olympiques et de leurs 94 sites, dont 36 sont destinés aux compétitions.

Atos, Partenaire mondial TI des Jeux Olympiques et Paralympiques a révélé que l’ensemble de la technologie indispensable à la gestion d’une opération aussi complexe nécessite 900 serveurs, 1 000 dispositifs de réseau et de sécurité ainsi que plus de 9 500 ordinateurs.

Un autre des Partenaires olympiques mondiaux, Acer, a fourni l’infrastructure en matière informatique pour le complexe olympique, ce qui représente 16 000 ordinateurs, notebooks et tablettes ainsi que 950 serveurs pour l’ensemble des sites et notamment le TOC, les centres médias, les villages olympiques, le siège du LOCOG et tous les sites de compétition.

Omega, responsable du chronométrage officiel des Jeux Olympiques depuis ceux de 1932 à Los Angeles, a assumé cette fonction pour la 25e fois à Londres en 2012. De nos jours, 450 professionnels du chronométrage et plus de 400 tonnes d’équipements sont nécessaires pour assurer l’exécution parfaite du chronométrage proprement dit, du marquage, de l’affichage et de la distribution des résultats.

Panasonic, également Partenaire olympique mondial, a pour tâche d’offrir aux spectateurs sur place l’aire de jeu sur ses grands écrans et les systèmes de sonorisation ainsi qu’aux milliards de postes de télévision dans le monde grâce à un équipement de retransmission numérique. Les Jeux à Londres sont les premiers de l’histoire à être retransmis en 3D en direct. Ceci est le résultat d’un partenariat entre Panasonic, le CIO et les Services olympiques de radio-télévision (OBS).

Samsung, Partenaire olympique mondial pour la catégorie des équipements de communication sans fil depuis les Jeux d’hiver à Nagano en 1998, fournit une plateforme de communication sans fil et des téléphones portables aux Jeux. La technologie de Samsung met à la disposition aux membres de la famille olympique un service d’information en temps réel et en fonction du lieu où ils se trouvent ainsi que toutes possibilités de communication interactive.

Peu de temps avant le début des Jeux, Paul Deighton, directeur général du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (LOCOG), a rappelé le rôle essentiel de la technologie aux Jeux : « Environ un quart de notre budget est consacré à la technologie, ce qui indique précisément comment nous opérons, comment nous procédons avec les résultats et comment nous les distribuons à tous ceux qui en ont besoin, et aussi comment nous gérons nos sites en termes de chronométrage, d’affichage, etc. C’est un exercice gigantesque! »

back to top