skip to content
Alpine Skiing Getty Images
PyeongChang 2018

La Suisse ouvre le palmarès dans l’épreuve par équipes

Pour sa première apparition au programme des Jeux Olympiques d’hiver, l’épreuve de ski alpin par équipes a vu la Suisse s’imposer brillamment en finale face à l’Autriche sur le score de trois victoires à une. Devant un public enthousiaste et sous un ciel voilé, Denise Feierabend, Wendy Holdener, Ramon Zenhaeusern et Daniel Yule ont fait parler leur explosivité pour arracher une superbe médaille d’or à la nation forte du ski alpin. La finale pour la médaille de bronze a vu la Norvège prendre le meilleur sur la France.

Un public conquis, des athlètes motivés et un spectacle haletant : on peut dire que l’épreuve par équipes a fait une entrée réussie au programme des Jeux Olympiques d’hiver à PyeongChang 2018. La tension était palpable pour l’ultime rencontre opposant la Suisse à l’Autriche avec l’enjeu d’une médaille d’or. Très nettement favorite au vu des tours précédents, l’Autriche débute parfaitement sa finale avec une large victoire de la jeune Katharina Liensberger qui domine la Suissesse Denise Feierabend en 21.21. Derrière, le géant Ramon Zenhaeusern, deuxième du slalom deux jours plus tard défie l’Autrichien Michael Matt qui avait terminé troisième de ce même slalom. Et une nouvelle fois, c’est le grand Ramon, deux mètres, qui se montre le plus rapide en 19.46 après une mise en action pourtant assez difficile.

Getty Images
Schwarz sort du tracé

Le troisième duel oppose la Suissesse Wendy Holdener, la médaillée de bronze du combiné, à la jeune Autrichienne Katharina Gallhuber. Sans surprise, l’expérience et la technique de Wendy font la différence et la Suisse mène deux à un. Seul Marco Schwarz peut sauver l’Autriche dans l’ultime duel face à Daniel Yule. Mais l’Autrichien ne parvient pas à se libérer et commet une grosse faute qui l’éjecte du tracé. Yule s’impose et la Suisse triomphe 3-1 s’offrant ainsi une 7eme médaille dans les épreuves de ski alpin à PyeongChang 2018.

« C’est génial de participer à quatre épreuves et de repartir avec trois médailles, » a souri Wendy Holdener. « Pour moi, c’est clair que les médailles individuelles sont plus importantes mais j’adore ce format et j’avais envie de courir. » Double médaillé dans ces Jeux, Ramon Zenhaeusern a renchéri : « C’est un rêve qui continue. J’adore ces slaloms parallèles. J’espère qu’il y en aura plus dans le futur. Pour le public, c’est vraiment intéressant et aujourd’hui l’ambiance était bien meilleeure dans l’aire d’arrivée que pour le slalom. »

Alpine Skiing Getty Images
La Norvège en bronze pour 17 centièmes

L’équipe de France, championne du monde en titre, composée de Adeline Baud-Mugnier, Tessa Worley, Alexis Pinturault et Clément Noël parvient à se hisser en demi-finale mais doit s’incliner pour douze centièmes face à la Norvège. Sebastian Foss-Solevaag et Leif Kristian Nestvold-Haugen battent respectivement Alexis Pinturault et Clément Noël tandis que Kristin Lysdahl et Nina Haver-Loeseth s’inclinent face à Tessa Worley et Adeline Baud-Mugnier.

La Suède, grande favorite pour le titre avec dans ses rangs les champions olympiques Frida Hansdotter et Andre Myhrer, a été sortie dès le deuxième tour par l’équipe d’Autriche.

back to top En