skip to content
Date
03 sept. 2009
Tags
Actu CIO ,

La Solidarité Olympique porte ses fruits


Rohullah Nikpai a été le premier Afghan à décrocher une médaille olympique. Aux Jeux Olympiques de 2008 à Beijing, il a en effet gagné la médaille de bronze lors de l’épreuve de taekwondo des moins de 58 kg. La meilleure performance olympique précédente de l’Afghanistan avait été réalisée aux Jeux de 1964 à Tokyo, avec une cinquième place en lutte. Le triomphe de Rohullah Nikpai n’aurait pas été possible sans le soutien du programme de la Solidarité Olympique (SO). L’athlète faisait partie des 81 médaillés ayant bénéficié du programme, parmi lesquels 19 ont décroché une médaille d’or. Ainsi que l’a précisé Pere Miró, directeur de la Solidarité Olympique « Toutes ces victoires sont exceptionnelles, mais plus important encore, le programme de la SO aux Jeux de 2008 à Beijing, comme pour les éditions précédentes des Jeux d’été, a surtout permis la participation d’athlètes du monde entier.
 
L’universalité est un principe clé du Mouvement olympique et grâce au programme de la Solidarité Olympique, celui-ci prend tout son sens ». Le programme montre également la forte relation qui lie  toutes les entités du Mouvement olympique. Il est mis en place en étroite collaboration avec les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et bénéficie des conseils techniques des Fédérations Internationales de sports olympiques. Par exemple, grâce au programme, Rohullah Nikpai a pu suivre un entraînement de 45 jours en Corée du Sud, patrie du taekwondo, avant les Jeux à Beijing. Le CNO de Corée et la Fédération de taekwondo ont soutenu le projet. « Universalité et pays en développement » sont une question relativement importante qui sera, par ailleurs, débattue lors du Congrès olympique à Copenhague du 3 au 5 octobre 2009.
 
 
 En savoir plus à propos du Congrès olympique
 
 En savoir plus sur la commission de la Solidarité Olympique
Tags Actu CIO ,
back to top