skip to content
Date
18 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Saut à ski , équipe mixte , Actu CIO

La Slovénie rafle la mise en saut à ski


Ema Klinec, la star slovène du saut à ski, avait déjà remporté l’or en début de semaine lors de l’épreuve individuelle féminine. En l'associant à Bor Pavlovcic, qui s’était imposé dans l’épreuve masculine, et à l’excellent athlète de combiné nordique Vid Vrhovnik, la victoire du saut à ski mixte par équipes, disputé sur le stade de Lysgårdsbakken, semblait inévitablement promise à la Slovénie.

« Ema est incroyable », a déclaré l’Italienne Lara Malsiner, qui a décroché le bronze plus tôt dans la semaine, lors de l’épreuve individuelle féminine. « L’équipe slovène dispose d’entraîneurs et d’installations de grande qualité, ce n’est donc pas étonnant qu’elle se retrouve actuellement en tête du classement. Moi je dois m’entraîner en Autriche. Je pense qu’Ema a ce qu’il faut pour devenir la numéro un mondiale et gagner l’or olympique. »

Thomas Lovelock YIS/IOC

Ema confirme : « Je suis très ambitieuse et je veux atteindre le très haut niveau, dit-elle. J’ai juste besoin de prendre davantage confiance en moi et j’espère commencer à remporter des épreuves seniors. Je suis très exigeante avec moi-même. Je me donne toujours à fond. Je vais encore grandir et devenir plus forte, je peux donc continuer à améliorer mes performances en saut dans les années à venir. Je ne pensais pas récolter deux médailles ici, mais j’en suis vraiment ravie. »

Pavlovcic est lui aussi en train de se distinguer chez les seniors. Il figure actuellement en 52e place du classement de la Coupe du monde. L’équipe, qui bénéficie d’un centre d’entraînement flambant neuf en Slovénie et peut s’inspirer des exploits de Peter Prevc, numéro un mondial en saut à ski, a effectivement de grandes chances de continuer à progresser.

« On vit dans un petit pays, ce qui nous permet de rester en contact et de nous soutenir mutuellement très facilement, confie Pavlovcic. C’est un avantage. On a aussi la chance d’avoir une très bonne organisation et d’apprendre auprès d’excellents skieurs. J’ai rencontré Peter il y a peu, ça m’a vraiment fait plaisir. Il est le meilleur, alors tout le monde le connaît et l’admire. Ema se débrouille très bien, elle aussi. On s’entraide ; c’est une super skieuse. Je suis vraiment heureux d’avoir gagné aujourd’hui. »

Photo : Le Slovène Vid Vrhovnik lors de l’épreuve mixte par équipes de saut à ski au stade de Lysgårdsbakken, aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de Lillehammer, en Norvège. Photo : Thomas Lovelock, YIS/CIO

Ema Klinec a retourné le compliment à son coéquipier. « Bor est un mec bien. Il peut devenir un très grand athlète. Je crois en lui. »

D’autres sont simplement contents de concourir aux côtés des conquérants slovènes. « Ils évoluent en Coupe du monde, explique l’Américain Logan Sankey, admiratif. D’habitude, je les regarde à la télé et aujourd’hui je skie contre eux. C’est incroyable. »

L’épreuve a rassemblé 11 équipes composées chacune de deux hommes (dont un athlète de combiné nordique) et une femme. Les points cumulés lors des deux sauts de chaque skieur ont déterminé le classement final. La Slovénie a enregistré 709,5 points, contre 675,5 pour l’Allemagne, médaillée d’argent, et 666,7 pour l’Autriche, qui s’est contentée du bronze.

Écrit par Nick Moore (YIS/CIO), avec Emily Bayci, jeune reporter du CIO

Nick Moore est reporter au Service d’information des JOJ (Youth Information Service, YIS) de Lillehammer. Journaliste depuis 20 ans, spécialiste du sport et de la musique, il a couvert les Jeux Olympiques de 2012 à Londres ainsi que les Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2014 à Nanjing. Basé au Royaume-Uni, il collabore avec de nombreuses publications, notamment FourFourTwo, The Independent, Q et The Times.

back to top En