skip to content

La Russie sacrée pour la cinquième fois consécutivement en gymnastique rythmique

Triomphantes avec leur prestation d’une extraordinaire fluidité, cerceaux, rubans et massues en mains, les gymnastes rythmiques russes ont remporté leur cinquième médaille d’or consécutive dans le concours général des ensembles. Elles ont devancé les Espagnoles et les Bulgares, au dernier jour des Jeux de Rio 2016.

Vera Biriukova, Anastasia Bliznyuk, Anastasia Maksimova, Anastasia Tatavera et Maria Tolkacheva, sans les deux premières de la compétition individuelle (Margarita Mamum et Yana Kudryavsteva) ont réalisé une performance particulièrement dynamique lors de la 2e rotation pour distancer les Espagnoles qui avaient débuté la compétition en prenant les devants.

Getty Images

Les Russes ont totalisé 36.233 points, contre 35.766 aux Ibères. L’Espagne avait pourtant l’espoir de mettre fin au règne russe sur la discipline, et elle menait les débats après la 1ère rotation grâce à une performance étincelante aux cinq rubans. Les championnes du monde 2014 bulgares ont terminé en bronze avec le même score final que l’Espagne.

« Nous étions préoccupées après la première rotation, parce que tout n’avait pas été fluide », a expliqué Anastasiia Tatareva, « Il y a eu une collision et un des rubans est tombé au sol. Ce contretemps nous a poussées à nous ressaisir et à faire de notre mieux pour battre nos rivales. »

Getty Images

La compétition démarré samedi, a basculé le lendemain, quand les Russes sont revenues pour proposer leur routine avec deux cerceaux et six massues. Plongeant à travers les cerceaux, utilisant leurs pieds pour les catapulter vers leurs partenaires. Elles ont reçu des applaudissements enthousiastes du public lorsqu’elles réalisé une pirouette Biellmann (un mouvement très utilisé en patinage artistique) synchronisée à haute vitesse !

« Honnêtement, cette médaille d’argent a pour nous le goût de l’or » a dit la gymnaste espagnole Alejandra Quereda. Pour elle, le retour de l’Espagne sur le podium après une absence de 20 ans est « extraordinaire ». Elle a ajouté : « Comme nous l’avons vu hier, je ne pense pas que quiconque est invincible. Les Russes ont une équipe de gymnastique rythmique très forte, mais nous ne cessons de nous améliorer. Je pense que nous arrivons à un niveau équivalent au leur. »

Getty Images

Pour Hristiana Todorova, de l’équipe de Bulgarie, le bronze a également le goût de l’or. « Je ne peux décrire mes émotions, c’est vraiment intense pour moi en ce moment. C’était notre plus grand rêve et nous avons fait en sorte qu’il devienne réalité. Nous sommes très, très heureuses. C’est tellement dur de gagner une médaille aux Jeux Olympiques, que cela n’a pas d’importance que ce soit du bronze. »

Pour la cinquième fois de suite aux Jeux Olympiques, la Russie a fait le doublé en gymnastique rythmique, après la victoire de Margarita Mamum dans la compétition individuelle. Le titre remporté par l’Espagne lors de la toute première compétition olympique par équipes à Atlanta en 1996, reste la seule fois où les Russes ont été devancées dans cette épreuve.

Getty Images

back to top En