skip to content

La Russie domine une fois de plus - Londres 2012 - Gymnastique Rhythmique

La Russie continue à dominer la gymnastique rythmique olympique et décroche l’or au concours général individuel comme au concours des ensembles.

Après qu’Evgeniya Kanaeva a eu réussi l’exploit de devenir la toute première gymnaste à défendre son titre individuel aux Jeux, la Russie a écrasé ses adversaires par deux performances stupéfiantes qui lui ont valu une quatrième médaille d’or consécutive dans la compétition par équipe.

La Russe Kanaeva a décroché l’or avec une note de 116,900 devant sa compatrioteDaria Dmitrieva (114,500), qui remporte l’argent. La médaille de bronze va à la Bélarusse Liubou Charkashyna (111,700).

À 22 ans, Kanaeva, triple championne du monde, a pris la tête sans difficulté au premier exercice, le cerceau, avant d’entrer dans les annales grâce à une performance stupéfiante au ballon, à un exercice spectaculaire aux massues et à une prestation réalisée sans effort au ruban.

« La gymnastique fait partie de ma vie depuis mes 6 ans », a déclaré Kanaeva.

« Depuis, je m’entraîne tous les jours, huit heures par jour. C’est extraordinaire de réussir à décrocher deux médailles d’or.

J’adore la gymnastique et je veux que le public se souvienne de moi.

Mon objectif n’était pas de devenir une légende, mais c’est une impression agréable. »

L’équipe russe a triomphé dans le concours des ensembles grâce à deux performances d’anthologie avec les cinq ballons et avec les rubans et les cerceaux.

Elle a obtenu une note de 57,000, devant le Belarus (55,500) qui s’est adjugé l’argent et l’Italie qui a décroché le bronze.

Uliana Donskova, une des six gymnastes de l’équipe russe triomphante, a admis que le groupe s’attendait à remporter l’or à Londres.

Selon ses propres termes, « ça a été long et nous avons travaillé dur. Nous croyions en la victoire, mais nous ne nous sommes pas laissé aller. Nous ne pensions pas à la médaille.

Nous sommes reconnaissantes à tout le monde. Nous sommes très fières de représenter la Russie. C’est une expérience inoubliable d’entendre l’hymne national. »

back to top