skip to content
Date
23 août 2011
Tags

La rénovation du Musée Olympique franchit une nouvelle étape


Le Comité International Olympique (CIO) soumet à l’enquête publique, à partir du 23 août 2011, les différentes demandes d’autorisation et permis de construire liés à la rénovation du Musée Olympique. Trois procédures sont ouvertes simultanément.

Conformément aux intentions annoncées l’automne dernier, le projet de rénovation du Musée Olympique se concrétise à grands pas. Après l’adoption unanime par le Conseil communal, en février dernier, du plan partiel d’affectation, et conformément aux objectifs de ce dernier, deux demandes de permis de construire sont mises à l’enquête publique du 23 août au 22 septembre 2011.

La première demande concerne le bâtiment proprement dit, où d’importants investissements seront consentis pour moderniser son approche muséographique. Sa terrasse sera en partie couverte et ses toits seront végétalisés, dans le but d’intégrer le mieux possible le Musée à son environnement exceptionnel. Enfin, des travaux d’adaptation aux normes seront réalisés sur l’ensemble du bâtiment.

La seconde touche au réaménagement du parc olympique, pour en faire une vaste zone culturelle
et de promenade, de l’Élysée aux quais d’Ouchy. La mise à disposition par le CIO d’une partie du parc de la villa du Centenaire permettra l’aménagement d’une vraie connexion piétonne entre les jardins de l’Élysée et le parc olympique proprement dit, qui sera lui-même réaménagé. Il est important de préciser qu’aucun arbre d’essence majeure ne sera touché.

Enfin, dans un souci de cohérence, une mise à l’enquête publique est lancée simultanément pour l’autorisation d’exploitation provisoire du bateau l’Helvétie devant Le Musée Olympique, permettant la mise en place, pendant le chantier, d’un musée temporaire. Il s’agit en effet d’amarrer l’Helvétie, un des plus grands bateaux de la flotte Belle Époque de la CGN au quai de Belgique. Ses 600 m2
de surface d’exposition permettront de mettre en valeur une partie significative du patrimoine olympique et d’offrir un point de chute particulièrement attrayant aux touristes à proximité directe
de leur projet initial de visite.

L’enquête publique prévoit aussi l’installation d’un point d’information ainsi qu’une exposition de photographies sur une partie du quai.

Après dix-huit ans de succès qui l’ont vu accueillir plus de 3,3 millions de visiteurs, le musée le plus populaire de Suisse romande devrait fermer ses portes pour une vingtaine de mois, au plus tôt fin janvier 2012, peu après les Jeux Olympiques de la Jeunesse à Innsbruck.

Tags
back to top