skip to content
Date
24 oct. 2014
Tags
Actu CIO

La réaction rapide du CNO de Sierra Leone contribue à la lutte contre l'épidémie d'Ebola

Le Comité International Olympique (CIO) s'est félicité du soutien apporté par le Comité National Olympique (CNO) de Sierra Leone à l'équipe britannique en charge de la lutte contre la maladie à virus Ebola pour l'installation immédiate d'un centre de traitement du virus dans la capitale du pays, Freetown.


Un représentant officiel de cette équipe spéciale a déclaré que des centaines de vie pourraient être sauvées grâce à la réaction rapide du CNO qui, en coordination avec le CIO, a autorisé le début des travaux sur le site du Milton Margai College of Education and Technology (MMCET). Plus tôt dans l'année, le CNO de Sierra Leone avait commencé à travailler au MMCET sur son projet olympique de développement de l'infrastructure sportive nationale. Le projet comprend une piste d'athlétisme de 400 mètres, un terrain de football et des installations pour d'autres sports olympiques comme le tennis, le volleyball, le basketball et la natation. 

Le gouvernement britannique prévoit d'ouvrir six centres pour le traitement du virus Ebola en Sierra Leone, l'un des pays les plus durement touchés par l'épidémie qui a déjà coûté la vie à plus de 4 500 personnes dans les sept pays infectés (Guinée, Libéria, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Espagne et États-Unis d'Amérique).

Selon les Nations Unies, 9 216 cas probables, confirmés ou suspects de contamination au virus Ebola avaient été recensés, la semaine dernière, dans les sept pays en question. Comme l'indique l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), le virus Ebola provoque une maladie aiguë et grave, souvent mortelle si elle n’est pas traitée (le taux moyen de létalité est d'environ 50 %). L'épidémie qui fait rage actuellement est la plus importante et la plus complexe depuis la découverte du virus en 1976. Elle a produit plus de cas et de décès que toutes les précédentes flambées réunies.

Pour plus d'informations sur le virus Ebola, merci de consulter le site de l'ONU sur la riposte internationale au virus.

Tags Actu CIO
back to top