skip to content
Date
11 mai 2015
Tags
Femmes dans le sport , Actu CIO

La promotion des femmes dans le sport : l'Europe en action

Organisé sous les auspices du Comité International Olympique (CIO), un séminaire international "femme et sport" intitulé "Encadrement et développement des compétences" a réuni pendant trois jours dans la capitale polonaise, Varsovie, quelque 70 personnalités féminines de 30 pays représentant le milieu sportif ainsi que diverses organisations et professions.


Les déléguées ont été accueillies par le président du Comité National Olympique (CNO) polonais, Andrzej Kraśnicki, le ministre des Sports et du Tourisme, Andrzej Biernat, ainsi que la membre du CIO en Pologne, Irena Szewinska, laquelle est à l'origine de ce séminaire. La présidente de la commission femme et sport et membre du CIO, Lydia Nsekera, a également assisté aux séances de formation et aux discussions qui se sont déroulées du 27 au 29 avril dernier.

Vers la parité hommes-femmes dans la prise de décisions

Comme pour bon nombre de séminaires précédents, cette rencontre portait sur la place et le rôle des femmes dans le sport moderne. Sous le mot d'ordre "Je veux …; je peux…; je ferai…", le séminaire de Varsovie entendait renforcer les connaissances et les compétences des participantes en matière de gestion. Son objectif était de conférer aux déléguées présentes une autonomie accrue et de les aider à accéder à des postes à responsabilité au sein des instances décisionnaires et administratives des CNO et d'autres organisations nationales de sport, ce qui s'inscrit dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l'avenir du Mouvement olympique.

Le CIO a réaffirmé son engagement à travailler de concert avec les Fédérations Internationales (FI), les CNO et diverses instances nationales, régionales et internationales comme les Nations Unies et ONU Femmes. Le CIO souhaite offrir davantage de débouchés aux femmes et aux jeunes filles dans le sport à tous les niveaux, atteindre l'objectif de 50 % de concurrentes aux Jeux Olympiques et promouvoir la présence des femmes dans le milieu sportif en général.

Appel à l'action

Daina Gudzineviciute, présidente de la commission pour l'égalité des sexes dans le sport des Comités Olympiques Européens (COE), et Tatiana Lebedeva, membre de la commission des athlètes des COE, ont informé les déléguées présentes de la situation actuelle des femmes dans le sport au sein de l'Union européenne. Helen Brownlee, présidente de la commission femme et sport de l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Océanie (ONOC), est revenue pour sa part sur certaines des meilleures pratiques proposées par les CNO d'Océanie pour assurer la promotion du sport féminin dans la région.

Dans son discours, Lydia Nsekera a redit qu'il fallait agir : "Sur le terrain, nous avons pratiquement atteint notre objectif : parvenir à la parité. En dehors, c'est une autre histoire, un match que nous n'avons pas encore gagné", a confié la présidente de la commission femme et sport du CIO, avant d'appeler les déléguées présentes à prendre leurs responsabilités et à agir de façon à ce que les femmes puissent accéder à des postes de décision, que ce soit en se présentant elles-mêmes comme candidates ou en appuyant la candidature d'autres femmes. 
 
En savoir plus sur la promotion des femmes dans le sport

back to top