skip to content
IOC/Greg Martin
Actualités du CIO

La procédure d'élection pour les prochains Jeux Olympiques sera plus souple

La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a approuvé aujourd'hui des changements majeurs aux principes régissant l'élection des hôtes des prochains Jeux.

Les propositions ont été soumises lors de la réunion de la commission exécutive à Lausanne, Suisse, par le groupe de travail chargé d'examiner la procédure d'élection des prochaines éditions des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques de la Jeunesse, lequel avait été constitué lors de la précédente réunion de la commission exécutive en mars dernier.

Ainsi que Thomas Bach, président du CIO, l'a déclaré : "Avec l'Agenda olympique 2020, nous avons révolutionné la procédure de candidature. À présent, nous nous attachons à faire évoluer cette révolution. Étant donné la dynamique dans laquelle nous nous inscrivons actuellement s'agissant des candidatures à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2030 et des Jeux Olympiques de 2032, et compte tenu des contacts déjà pris pour les Jeux de 2034 et 2036, le groupe de travail a analysé les avantages et les enjeux de procédures motivées."

IOC/Greg Martin

Le groupe de travail a ainsi relevé cinq principes directeurs, lesquels devraient toujours être respectés dans le cadre de la procédure d'élection, à savoir :

- Préserver la magie des Jeux afin d'offrir une expérience unique aux meilleurs athlètes du monde ;
- Trouver le meilleur hôte pour les meilleurs athlètes du monde ;
- Laisser à la Session du CIO la prérogative d'élire l'hôte des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques de la Jeunesse ;
- Préserver le principe fondamental d'universalité ;
- Garantir la bonne gouvernance.

"En application de ces principes, le groupe de travail a proposé des changements majeurs afin que nous n'ayons pas trop de "perdants" comme ce fut le cas lors des précédentes procédures de candidature", a conclu le président Thomas Bach.

Les nouveaux principes visent à offrir une plus grande souplesse s'agissant des hôtes potentiels des Jeux, de l'emplacement des sites des Jeux et de la procédure menant à l'élection des hôtes. Ils s'inscrivent dans le droit fil des concepts clés en matière de durabilité, d'héritage et de réduction des coûts préconisés par l'Agenda olympique 2020 dans ses recommandations n°1 à 4.

Les changements clés proposés sont les suivants :

  • Engager un dialogue permanent et continu pour sonder l'intérêt des villes/régions/pays et des Comités Nationaux Olympiques (CNO) concernés pour les Jeux Olympiques et les Jeux Olympiques de la Jeunesse ;
  • Créer deux commissions pour les prochaines éditions (été/hiver) des Jeux – en lieu et place des commissions d'évaluation – chargées de superviser l'intérêt pour les Jeux Olympiques et les Jeux Olympiques de la Jeunesse et de rendre compte à la commission exécutive ; 
  • Donner plus de poids à la Session du CIO étant donné que les membres de l'organisation seront associés à la procédure dès l'ouverture du dialogue ;
  • En tant qu'organes consultatifs auprès de la commission exécutive, ces commissions seront composées de personnes qui ne sont pas membres de la commission exécutive ;
  • Les deux commissions comprendront des représentants du CIO, des CNO, des athlètes, des Fédérations Internationales et du Comité International Paralympique ainsi que de représentants des cinq continents :
    • Commission été : jusqu'à dix membres
    • Commission hiver : jusqu'à huit membres
  • Sur la base des contributions de ces deux commissions, la commission exécutive établira un cadre stratégique pour les élections des hôtes des éditions des Jeux correspondantes.
    • "Hôte" ne fait pas nécessairement référence à une seule ville, mais peut aussi faire référence à plusieurs villes/régions/pays
    • Les échéances pour les élections sont flexibles et adaptées au contexte et aux besoins.

Suite au rapport intermédiaire de son président, John Coates, le groupe de travail a été invité par la commission exécutive à développer plus avant les principes susmentionnés pour la présentation et la discussion à la Session du CIO à Lausanne le mois prochain, y compris tout changement proposé aux règles et aux textes d'application de la Charte olympique.

back to top En