skip to content
Date
25 févr. 2015
Tags
Actu CIO

La présidente brésilienne promet un "engagement total" pour les Jeux Olympiques de Rio 2016

Le président du CIO invite la présidente Dilma Rousseff à l’allumage de la flamme à Olympie et à courir avec la torche.


Le président du Comité International Olympique, Thomas Bach, a eu des discussions approfondies avec la présidente brésilienne, Dilma Rousseff, mardi à Brasilia. La présidente brésilienne a réaffirmé le total soutien aux Jeux de la part de "chaque échelon et de chaque ministère de son gouvernement ainsi que des autorités nationales et municipales".

Les deux dirigeants ont également évoqué le grand héritage que les Jeux laisseront non seulement à la ville de Rio de Janeiro mais également à l’ensemble du Brésil.

La présidente Dilma Rousseff a vanté la transparence et la bonne gouvernance dont fait preuve le comité d’organisation sous la direction de Carlos Nuzman et s’est réjouie du fait que les trois échelons du gouvernement pourraient avoir un membre siégeant au conseil d’administration du comité, pour plus de transparence et de  collaboration encore. Dilma Roussef a également loué le "grand dynamisme affiché par le maire de Rio, Eduardo Paes, et le formidable dévouement manifesté par le gouverneur de l’État de Rio, Luiz Fernando Pezão.

Le président du CIO a félicité la présidente Dilma Rousseff de "prendre les choses en main du côté du gouvernement."

"Les Jeux laisseront à Rio une nouvelle infrastructure urbaine qui permettra d’activer  la croissance pour la ville elle-même et pour le pays tout entier," a déclaré le président Thomas Bach.

"Les Jeux seront également intégrateurs," a-t-il ajouté. "Des centaines de petites entreprises sont actuellement associées au projet olympique et reçoivent une assistance pour répondre aux appels d’offres portant sur des contrats d’une valeur de plus de trois milliards de réaux. Quant aux 250 000 personnes qui se sont portées volontaires pour les Jeux, elles bénéficieront de cours d’anglais et d’une formation spécifique."

Les deux dirigeants ont également parlé de la résolution sur la Trêve olympique qui sera présentée à l’Assemblée générale des Nations Unies dans le courant de cette année.

D’autres membres de la délégation du CIO se sont joints plus tard aux pourparlers. Le président du CIO était accompagné de Carlos Nuzman, président du comité d’organisation de Rio 2016, de Bernardo Rajzman, membre du CIO au Brésil, et de Christophe de Kepper, directeur général du CIO.

Lors d’une conférence de presse tenue après l’entrevue, à laquelle participait le ministre brésilien des Sports, George Hilton, Thomas Bach s’est appliqué à démontrer comment tous les Brésiliens pourraient profiter des Jeux à travers les nombreuses épreuves devant se dérouler en dehors de la ville, telles que le marathon, le triathlon, l’aviron et le marathon de natation.

"Chaque Brésilien peut réellement participer aux Jeux Olympiques à Rio," a-t-il précisé.

Au terme de l’entretien, le président du CIO a invité la présidente Dilma Rousseff à la cérémonie d’allumage de la flamme à Olympie, après quoi il a été question de courir avec la flamme olympique.

Tags Actu CIO
back to top