skip to content
Date
09 août 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

La première médaille d'or revient à Katerina Emmons


Aujourd'hui, la Tchèque Katerina Emmons a remporté la première médaille d'or des Jeux Olympiques à Beijing en tir, dans l’épreuve de carabine à air combiné 10m. C'est le président du CIO, Jacques Rogge, qui lui a remis la médaille. L'argent revient à la Russe Lioubov Galkina et le bronze à la Croate Snjezana Pejcic. Le tir a toujours enrichi l'histoire des Jeux, lui offrant de remarquables athlètes et des anecdotes toutes plus extraordinaires les unes que les autres.
 
Dans la force de l'âge
Le tir est l'un des sports les plus originaux des Jeux modernes. Lors des premières éditions, l'épreuve du tir de vitesse se disputait avec un pistolet de duel, la cible représentant la silhouette d'un homme vêtu d'une redingote et le centre étant situé au milieu du thorax. En 1908, le colonel Joshua "Jerry" Millner, d'origine irlandaise, remporte l'épreuve du fusil de guerre à l'âge de 61 ans. Il est encore à ce jour le vainqueur le plus âgé d'une épreuve individuelle olympique, tous sports confondus. Douze ans plus tard, à Anvers, lors de l'épreuve du cerf courant coup double par équipe, le Suédois Oscar Swahn remporte non seulement la médaille d'argent, mais devient aussi à 72 ans le médaillé le plus âgé de l'histoire olympique.
 
L'incroyable histoire de Károly Takács
Voici maintenant l'incroyable histoire de Károly Takács. En 1938, alors qu'il était sergent dans l'armée, Károly Takács, alors membre de l'équipe hongroise de tir au pistolet, eut la main droite - celle qu'il utilisait pour tirer - arrachée par l'explosion d'une grenade défectueuse. Armé d'une volonté de fer, il apprend à tirer de la main gauche, et aux Jeux de 1948 à Londres, non seulement il se qualifie pour l'épreuve olympique du pistolet de vitesse, mais remporte l'or, améliorant le record du monde de dix points.
 
Le "docteur aux pieds nus"
Quatre ans plus tard, dans l'épreuve du 50 m carabine couché, Iosif Sârbu est devenu le premier champion olympique de Roumanie. En 1968, Eulalia Roliñska, originaire de Pologne, et Gladys de Seminario, originaire du Pérou, ont été les premières femmes à concourir pour des épreuves olympiques de tir. Seize ans plus tard, dans l'épreuve du 50 m pistolet, Xu Haifeng, ancien "docteur aux pieds nus" et représentant en engrais chimiques, est non seulement devenu le premier vainqueur des Jeux Olympiques de 1984, mais aussi le premier Chinois à remporter une médaille olympique. En 1992, sa compatriote Zhang Shan, âgée de 24 ans et originaire de Nanchong dans la province du Sichuan, est devenue la première femme à remporter une épreuve mixte de tir.
 
 En savoir plus sur le tir
back to top