skip to content
Date
04 août 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO , Basket

La phase finale en vue, après une journée spectaculaire - Londres 2012 - Basketball

La compétition de Basketball hommes a connu un regain d’intensité en ce jour 8, alors que la course pour la phase à élimination directe a augmenté d’un ton.

En point culminant de la journée, la Russie s’est sortie d’un début de match catastrophique pour battre 77-74 l’Espagne, championne d’Europe et s’emparer de la première place du groupe B.

Lors de cette victoire, qui leur offre potentiellement un parcours sans rencontrer les Etats-Unis avant la finale, la Russie est revenue alors que l’Espagne menait 20-2 dans le premier quart temps, et de neuf points dans les cinq dernières minutes, pour l’emporter.

L’Espagne était déchaînée au début, alors que la Russie n’arrivait pas à trouver un moyen de dominer leur défense intérieure.

L’arme principale de la Russie, Andrei Kirilenko, a d’abord été inexistant, alors que l’Espagne marquait les 10 premiers points du match, puis menait 20-2, grâce à un tir en suspension de Rudy Fernandez.

Un tir à trois points de Semen Antonov a remis la Russie en marche, puis il y a eu des signes d’amélioration lorsqu’un autre tir à trois points de Vitaliy Fridzon portait le score à 22-11.

Ils étaient menés 40-32 à la mi-temps, mais leur rétablissement a commencé dans le troisième quart temps, après avoir réalisé une période ou ils ont infligé 15-7 à leur adversaire, revenant grâce à un dunk de Timofey Mozgov et passant devant grâce à Fridzon peu après.

Un combat âpre s’en est suivi, les deux équipes marquant chacune à son tour, et prenant la tête, avant que la Russie ne prenne l’avantage.

Pau Gasol a manqué faire revenir l’Espagne dans les dernières secondes, mais ne marqua qu’un lancer franc sur deux, à ce moment, les espoirs des Espagnols se sont estompés.

Dans un autre match, deux jour après leur victoire record, les Etats Unis ont connu des difficultés face à une équipe de Lituanie inspirée, avant de finalement l’emporter 99-94.

Les Etats Unis se sont éloignés dans les deux dernières minutes, pour rester invaincus à Londres 2012, seulement après s’être fait une grosse frayeur face à leurs adversaires qui semblaient être transcendés.

Les Etats Unis entamaient ce match après leur victoire record 156-73 face au Nigeria jeudi soir, mais ont vécu un match très différent, où ils ont dû se battre.

La France a pendant ce temps assuré sa place en quart de finale, en dominant la Tunisie, 73-69 lors de leur troisième victoire en quatre matchs.

Les champions d’Afrique se sont bien battus et ont manqué revenir à la fin, mais partaient de trop loin, en étant menés de 20 points dans le troisième quart temps.

La France a pris les commandes au mileu du match, en marquant les quatre derniers points de la première mi-temps, et en entamant la seconde 8-0, qui leur permis de mener 43-27 à la sortie de Tony Parker – et les a menés vers la victoire.

Le Brésil a continué son combat pour la deuxième place du groupe B, en battant la Chine 98-59 ce qui leur permet de compter trois victoires et une défaite.

Les Brésiliens joueront les numéro deux mondiaux, et champions d’Europe, l’Espagne, aussi à trois victoires, après la défaite d’aujourd’hui. Le face à face pour la seconde place du groupe se tiendra lundi.

L’issue du match n’a jamais été remise en question, le Brésil surpassant la Chine.

Lorsque Leandro Barbosa a inscrit un panier à trois points à deux minutes trente de la fin du premier quart temps, le score était déjà de 17-4, et la Chine n’a pas montré grand-chose pour s’éviter la défaite. Le Royaume Uni a gâché une avance de 15 points, lors d’une mauvaise seconde mi-temps, et s’est incliné contre l’Australie 106-75, tandis que lors du dernier match de la soirée, l’Argentine s’est assuré sa place en quart de finale du tournoi olympique de basketball, enregistrant une victoire facile contre le Nigéria.

back to top