skip to content
Date
28 mars 2011
Tags

La nouvelle exposition du Musée Olympique placée sous le signe de l’espoir


Le 22 mars, au Musée Olympique, soirée de lancement de la nouvelle exposition temporaire HOPE. Sous-titrée Quand le sport peut changer le monde, cette exposition revient sur la philosophie humaniste qui a inspiré le Mouvement olympique et guide aujourd'hui encore son action. À travers des témoignages d'athlètes, des modules interactifs et des films d'archives, elle raconte comment le sport et l'Olympisme réussissent, la plupart du temps, à révéler le meilleur de nous.


L’exposition s’articule autour de cinq thèmes. L’espoir d’évolution sociale dans la section Proclamer l’égalité retrace les combats qui ont été ceux des minorités, réprésentés par Muhammad Ali (USA), Nawal El Moutawakel (Maroc) et Cathy Freeman (Australie).

L’espace Apaiser les tensions démontre comment lors des Jeux, le sport réussit parfois, le temps de quelques semaines, là où la politique n’a pas encore trouvé de solutions. L’amitié indéfectible qui unit Luz Long (Allemagne) et Jesse Owens (USA), en est l’exemple le plus fort.

L’esprit d’universalité est une réalité vivante de l’Olympisme. Il se traduit lors du défilé des athlètes derrière leurs drapeaux nationaux dans la partie Donner un visage à chacun où l’on découvre la toute jeune Estonie ou le Timor oriental. Il n’en reste pas moins que le sport n’est pas la panacée.

Certains épisodes douloureux, que ce soit la prise d’otages de Munich en 1972, les boycotts ou le conflit en ex-Yougoslavie sont abordés dans la section Avancer malgré les jours sombres. Enfin, le thème Donner l’espoir apporte un éclairage nouveau et peu connu sur les actions du Mouvement olympique aux côtés d‘organisations internationales.

Une quarantaine d’histoires sont replacées dans leur contexte historique et sociologique avec des documents d’archives (films, photos, une de journaux, équipements sportifs).

L’interactivité est au centre de ce parcours vivant et dynamique. Les visiteurs de l’exposition sont apppelés à contribuer à la construction de l’espoir en s’engageant à réaliser une action, grande ou petite, visant à améliorer le monde. Leurs engagements écrits seront autant de feuilles qui viendront enrichir l’arbre de l’espoir dans l’exposition.

L’exposition est ouverte du 22 mars au 6 novembre 2011.

Tags
back to top