skip to content
IOC
Date
14 sept. 2017
Tags
Actualités Olympiques

La livraison des Jeux en point de mire

Partie importante de la mise en œuvre de l'Agenda olympique 2020 en faveur des Jeux Olympiques, le programme de gestion des Jeux à l'horizon 2020 est directement issu de la recommandation n°12. Ce programme s'intéresse à la livraison finale des Jeux et est géré par un comité de pilotage placé sous la conduite du vice-président du CIO, John Coates. 

Le comité de pilotage réunit aussi des représentants des Fédérations Internationales (FI), des Comités Nationaux Olympiques (CNO) et des athlètes. Le programme de gestion des Jeux à l'horizon 2020 se concentrera sur trois domaines prioritaires : mieux soutenir les villes pour livrer les Jeux, réduire les coûts liés aux Jeux et renforcer la gouvernance des Jeux.

Par un meilleur soutien aux villes pour livrer les Jeux, le CIO entend contribuer à réduire le cycle de planification organisationnelle. Selon Christophe Dubi, directeur exécutif pour les Jeux Olympiques au sein du CIO, certaines tâches organisationnelles seront par exemple reportées à quatre ans avant les Jeux, réduisant ainsi les coûts associés à la main-d'œuvre. Le CIO renforcera par ailleurs son aide aux organisateurs des Jeux et le recours au savoir-faire technique des FI et des CNO. Pour certaines fonctions spécifiques de l'organisation des Jeux, le CIO s'efforcera en outre de fournir aux organisateurs des Jeux des "solutions clés en main" – à savoir des solutions prêtes à l'emploi pour les activités Jeux qui réduiront la complexité et les coûts pour les organisateurs.

S'agissant des coûts liés aux Jeux, l'accent sera mis sur la révision des capacités et des exigences en matière de sites afin d'optimiser les possibilités de partage. Cette démarche se traduira notamment par des périodes de location des sites raccourcies et des niveaux de service adaptés aux besoins et à l'utilisation actuels. Les travaux dans ce domaine sont en partie entrepris sur la base des données collectées à Sotchi et Rio, ce qui permet au CIO de mieux comprendre les besoins des Jeux. 

Enfin, l'objectif visant à renforcer la gouvernance des Jeux s'appuiera sur la création de modèles de collaboration plus solides entre le CIO, les différents partenaires et le comité d'organisation, et ce dès les premières étapes du projet. Un ensemble complet de mesures en lien avec les trois thèmes susmentionnés sera présenté à la commission exécutive du CIO en décembre prochain avant d'être soumis à la Session du CIO à PyeongChang en février 2018. L'application se fera ensuite de manière progressive, certaines villes hôtes actuelles des Jeux pouvant d'ores et déjà en tirer des avantages. 


back to top En