skip to content
Ulla Werbrouck Getty
Date
21 juil. 1996
Tags
Atlanta 1996 , Actu CIO , Judo

La judokate Ulla Werbrouck offre enfin une médaille d’or féminine à la Belgique


Bien que ses athlètes aient participé à toutes les éditions des Jeux Olympiques depuis 1900, la Belgique n’a jamais réussi à voir l’une de ses représentantes sur la plus haute marche d’un podium des Jeux d’été, tous sports confondus. Une athlète semble pourtant en mesure de combler cette lacune, en la personne de la judokate Ulla Werbrouck.

La Belgique possède déjà de belles lettres de noblesse en judo, notamment avec Ingrid Berghmans, qui a été l’une des meilleures judokates mi-lourds de tous les temps. Mais elle s’est éloignée des tatamis en 1989 sans jamais avoir eu la chance de participer aux Jeux.

C’est donc désormais Ulla Werbrouck qui porte sur ses épaules les espoirs belges dans la catégorie des mi-lourds. Son palmarès ne laisse planer aucun doute sur son talent. Elle est effet monté sur tous les podiums européens depuis 1989 et, dernier exploit en date, elle a terminé deuxième des Championnats du monde de 1995. Tout porte donc à croire qu’elle va arriver à Atlanta avec de la confiance à revendre. C’est cependant oublier un souvenir qui la hante : sa précédente prestation sur la scène olympique.

En 1992, Ulla Werbrouck est en effet repartie de Barcelone avec une jambe dans le plâtre et une grave blessure au genou qui l’a contrainte à rester sur la touche pendant un an. Mais dès le début de la compétition d’Atlanta, elle va laisser son stress aux vestiaires.

Si Kim Mi-jung, la championne olympique de 1992, a tiré sa révérence dès sa descente du podium, sa dauphine, la Japonaise Yoko Tanabe, est revenue, nourrie de la même ambition : gagner le titre.

Placées dans des poules différentes, Ulla Werbrouck et Yoko Tanabe vont avoir la possibilité de se retrouver en finale. La judokate belge prend très rapidement l’avantage, avant de résister aux assauts de la Japonaise qui tente de l’obliger à prendre l’initiative. Mais dans les dernières secondes du combat, Ulla Werbrouck marque un nouvel avantage et l’emporte par ippon. Adieu les fantômes de Barcelone, la Belgique tient enfin sa toute première championne olympique !

La judokate Ulla Werbrouck offre enfin une médaille d’or féminine à la Belgique Getty
back to top En