skip to content
Date
25 juin 2015
Tags
Actu CIO

La gymnaste roumaine Andreea Raducan a rendu visite aujourd’hui au président du CIO, Thomas Bach.

Aux Jeux Olympiques de 2000 à Sydney, Andreea avait obtenu une médaille d’or au concours par équipes et une médaille d’argent au saut. Elle avait été disqualifiée après avoir remporté le concours multiple suite à un résultat positif au contrôle antidopage, même s’il était évident qu’elle avait pris la substance sans le savoir, sur le conseil de son médecin d’équipe.


Étant donné les circonstances, Andreea espérait durant de nombreuses années se voir restituer sa médaille olympique d’or. Elle a pris contact avec le président du CIO, Thomas Bach, lors d’une visite de ce dernier à Bucarest l’année dernière pour lui soumettre sa demande. Il l’a alors invitée à venir le rencontrer au siège du CIO à Lausanne.

Après cette rencontre, le président Bach a déclaré : “Cette décision était très dure pour Andreea et n’avait pas été prise facilement par le CIO à l’époque. D’un côté, elle montre à quel point nos règles antidopage sont sévères en appliquant le principe de responsabilité objective de l’athlète. De l’autre, j’éprouve une grande compassion pour Andreea car elle a dû subir les conséquences d’une erreur commise par son médecin d’équipe. D’autant plus qu’elle n’avait que 16 ans à l’époque, lorsqu’en tant qu’athlète, vous avez une confiance absolue dans votre équipe médicale.”

Le fait qu’elle n’ait pas été disqualifiée des Jeux, qu’elle ait pu garder sa médaille d’or dans l’épreuve par équipes et remporter encore une médaille d’argent après l’incident montre que le CIO ne la tenait pas pour responsable.

Le président Bach l’a remerciée pour son travail en faveur du sport dans son pays, où elle est considérée comme un modèle. Il l’a encouragée à mobiliser et à inciter les jeunes à faire du sport.

S’exprimant après la visite d’aujourd’hui, Andreea Raducan a déclaré : “C’était formidable de pouvoir discuter entre champions olympiques. Je sais que le président comprend ma déception.  En tant que gymnaste, vous n’avez généralement qu’une seule édition des Jeux pour montrer au monde ce que vous savez faire.”

Tags Actu CIO
back to top