skip to content
Date
09 sept. 1960
Tags
Rome 1960

La gymnaste Latynina décroche six médailles de plus lors d'une moisson record

Peu d’athlètes ont débarqué sur la scène olympique avec un palmarès aussi étoffé que celui de la légendaire gymnaste Larisa Latynina, en route pour devenir l’athlète la plus médaillée de l’histoire, un titre honorifique qu’elle va conserver jusqu’en 2012.


La Soviétique a gagné six médailles aux Jeux de 1956 et pas grand monde n’imagine qu’elle puisse, malgré tout son talent, égaler ce degré de réussite quatre ans plus tard. Elle a maintenant 25 ans et elle doit compter avec le niveau du sport qui a grimpé en flèche, une cuvée de jeunes aux dents longues et la pression d’être à la hauteur des attentes. Et pourtant, d’une certaine manière, elle en veut encore.

De plus, depuis les derniers Jeux, elle est devenue maman. En 1958, elle a participé aux championnats du monde alors qu’elle était enceinte de plusieurs mois, et elle a gagné cinq des six titres. Les Jeux de Rome sont donc aussi un test pour lui permettre de savoir si elle a bien récupéré de l’épreuve de l’accouchement.

Ses partenaires l’aiguillonnent beaucoup. Dans le concours général individuel, quatre gymnastes soviétiques terminent aux quatre premières places, mais c’est Latynina qui arrive en tête et conserve son titre. Cette domination soviétique signifie bien entendu que la couronne par équipes ne peut pas leur échapper, tandis que Larisa Latynina s’offre une troisième médaille d’or aux exercices au sol.

Elle accumule aussi deux médailles d’argent aux barres asymétriques et à la poutre, et une de bronze au saut de cheval, ce qui lui permet, exploit remarquable, d’égaler son total de six médailles. Cela veut dire également qu’elle a remporté une médaille dans chaque épreuve où elle s’est alignée.

Larisa Latynina rééditera ce triomphe quatre ans plus tard avec six médailles supplémentaires aux Jeux de Tokyo pour porter son total olympique à 18 médailles, un record qui restera debout pendant 48 ans, avant qu’il ne soit amélioré par Michael Phelps en 2012. Latynina conserve cependant encore un record olympique à ce jour : celui du plus grand nombre de médailles individuelles, avec 14 unités.

Tags Rome 1960
back to top