skip to content
Date
11 août 2015
Tags
Londres 2012 , Actu CIO

La Grande-Bretagne bénéficie d’un héritage durable des Jeux Olympiques de 2012 à Londres

Trois ans après les Jeux Olympiques de 2012, la ville de Londres et l’ensemble de la Grande-Bretagne continuent de bénéficier des Jeux. 


Dans leur troisième rapport annuel publié depuis les Jeux : Inspired by 2012: The legacy from the Olympic and Paralympic Games, (Inspiré par 2012, l’héritage des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques), le gouvernement britannique et le maire de Londres ont révélé les bienfaits durables et l’impact positif à mettre au compte des Jeux.  

Les Jeux ont généré un intérêt considérable pour le sport dans l’ensemble du pays et de nombreuses initiatives ont été mises en place pour capitaliser cet enthousiasme et inciter le public à pratiquer un sport. Depuis 2011, Sport England a investi 165 millions de livres dans plus de 2 400 installations sportives publiques, tandis qu’à Londres, 400 000 participants de sports de base et d’autres activités physiques ont été décomptés dans le cadre du programme d’héritage sportif du maire de Londres.  

Sur le plan économique, depuis 2011/2, le nombre de visites touristiques supplémentaires s’est élevé à 3,48 millions du fait de l’activité de promotion relative aux Jeux, ce qui a entraîné une augmentation des dépenses de 2,1 milliards de livres. Par ailleurs, à la suite du succès des Jeux, le monde des affaires britanniques a remporté plus de 60 millions de livres de contrats pour les Jeux de 2016 à Rio de Janeiro. 

Le Premier ministre, David Cameron, a déclaré : « Trois ans après les Jeux, l’esprit de Londres 2012 ne se dément pas. Au cours de l’an dernier, nous avons amplifié les retombées économiques extraordinaires dont les Jeux à Londres 2012 sont à l’origine pour le Royaume Uni, en remportant des contrats pour d’autres grandes manifestations dans le reste du monde. »  

Outre ces manifestations mondiales, le Royaume Uni a organisé toute une série de compétitions de haut niveau, comme les Jeux du Commonwealth à Glasgow et autres grands rassemblements dans le Parc olympique Reine Elizabeth. Depuis sa complète réouverture au public en avril 2014, près de cinq millions de personnes ont visité le parc et ses installations sportives de classe mondiale.  

Le Stade olympique a été le théâtre des compétitions de la Ligue d’athlétisme Diamond en juillet et il accueillera cinq matches de la Coupe du monde de Rugby dans le courant de l’année. En 2016, ce complexe multi-usages, où peuvent se dérouler des concerts et des expositions deviendra le domicile du Club de football de première ligue anglaise de West Ham.  

Dans le cadre de la poursuite de la régénération de l’Est de Londres, le village olympique, connu désormais sous le nom d’East Village, est désormais la résidence de plus de 4 500 personnes, tandis que plus de 40 pour cent de l’espace ont été loués dans l’ex-Centre international de radio-télévision et de presse qui sera transformé en quartier consacré au numérique. 

Le maire de Londres, Boris Johnson a déclaré : « le Parc olympique Reine Elizabeth est rapidement en train de devenir l’une des destinations incontournables de la ville. Il a accueilli près de cinq millions de personnes depuis qu’il a rouvert, pour profiter d’une vaste série d’attractions, de projets publics et autres manifestations de grande envergure. 

« Plus de 10 000 personnes ont été employées à la construction ou ont occupés d’autres emplois dans le parc et les équipements et 54 nouvelles places d’apprentissage ont été créées par des employeurs du parc dont 90 pour cent ont été réservés à la population locale.  

Pour plus d’informations sur les Jeux Olympiques de 2012 à Londres, n’hésitez pas à consulter : www.olympic.org/london-2012-summer-olympics

back to top