skip to content

La flamme olympique sur le sol britannique


Des milliers de Britanniques enthousiastes bordaient les rues de Cornouailles et du Devon au passage de la flamme olympique portée sur 220 km de Land’s End à Plymouth Hoe au premier jour de son relais de 12 875 km autour du Royaume Uni. Le 27 juillet la flamme embrasera la vasque du Stade olympique, marquant ainsi le début des Jeux à Londres. Plus de 130 personnes dignes d’admiration et autres célébrités sportives comme la star de natation olympique Duncan Goodhew ont porté la flamme à Falmouth, Truro et à l’Eden Project au début de ce périple de 70 jours.



Venue d'Athènes dans un avion décoré d’or, la flamme placée dans quatre lanternes spéciales a atterri à Culdrose en Cornouilles. Elle était portée par la princesse Anne, member du CIO et présidente de l’Association olympique britannique, reprise par le héros de football David Beckham qui a embrasé une vasque commémorative. « Huit mille remarquables porteurs de torche sont prêts à apporter la magie des Jeux à tous et à chacun, » a déclaré le vice-premier ministre Nick Clegg, qui était à Culdrose pour accueillir la délégation de Londres. « Chaque étape favorisera l’enthousiasme. Dans dix semaines, le monde regardera la flamme arriver dans le stade olympique qui apportera les espoirs du pays tout entier. »

Un hélicoptère Sea King de sauvetage dans une livrée d’or a transporté la flamme à Land’s End samedi où à 7h08, devant 3 500 personnes, elle a été remise à Ben Aislie, triple champion olympique de voile britannique premier des 8 000 relayeurs. « Pour moi qui ait grandi en Cornouailles, c’est fabuleux, » a-t-il confié « que le relais olympique commence ici, c’est fantastique pour le Royaume Uni et pour Londres 2012. C’est vraiment excitant. » Ainslie a porté la flamme sur 300 m avant de la remettre à Anastasi Swallow, championne junior de surf qui a représenté la Grande-Bretagne à quatre reprises. « C’est vraiment là où les Jeux commencent, » a déclaré Paul Deighton, le directeur général du comité d’organisation de Londres 2012 (LOCOG). « Durant ces 70 jours, le public va rencontrer la magie. »

Neuf millions de personnes sont attendues pour saluer les relayeurs qui traverseront plus que 1000 villes et villages, passant des lieux emblématiques comme le site préhistorique de Stonehenge, et se trouveront à moins de 16 km de 95 per cent de la population. « C’est un moment extraordinaire qui a demandé 10 ans d’organisation » a déclaré Lord Coe, président du LOCOG.

 

back to top