skip to content
POCOG
Relais de la flamme olympique

La flamme olympique se dirige vers le nord en direction de Séoul

Le relais de la flamme olympique a poursuivi son fabuleux périple à travers la République de Corée lors des deux premières semaines de l’année, dévoilant plus encore le passé, le présent et l’avenir de ce fascinant pays. C'est l'heure des dernières étapes du relais de la flamme olympique, en route vers le nord et la capitale Séoul.

POCOG

Après avoir accueilli la nouvelle année à Daegu et salué le premier lever du soleil de 2018 à Pohang, la flamme olympique a visité la ville ancienne de Gyeongju, lors du deuxième jour de l’année. Après s’être imprégnée de l’atmosphère du temple de Bulguksa, du musée Negeori et de la grotte de Seokguram, la flamme est arrivée au parc EXPO. Elle y a été accueillie par la troupe de B-Boys de la compagnie du spectacle vivant GARAM et par les guerriers Hwarang, lesquels ont exécuté une danse traditionnelle.

POCOG

La huitième des 13 étapes du Relais pour tous, partie intégrante du relais de la flamme olympique de PyeongChang 2018, s’est déroulée le mercredi 3 janvier. Ce jour-là, la caravane du relais a mis le cap sur Waryong-ri, un village situé au centre du pays qui abrite une communauté de personnes âgées. Ces dernières ont accueilli la flamme olympique lors d’une cérémonie matinale, avant de regarder une vidéo consacrée aux prochains Jeux Olympiques d’hiver puis de poser pour la postérité avec la torche.

POCOG

Le lendemain, un autre Relais pour tous s’est élancé quand la flamme olympique est arrivée au Centre de réadaptation professionnelle Dongbang de Pyeongtaek-si, au nord-ouest du pays. Le centre a été créé en 1998 afin de proposer des offres d’emploi aux jeunes qui quittent l’école et aux personnes non valides. Les élèves se sont essayés à des sports olympiques en format réduit, avant de participer à leur tour à une séance photo avec la flamme olympique.

POCOG

Dans la foulée, le vendredi 5 janvier, le relais de la flamme olympique a gagné Suwon, où il a reçu un accueil somptueux au Palais Hwaseong Haenggung. Parmi les temps forts des célébrations organisées pour saluer son arrivée, citons une cérémonie orchestrée par les gardes de sécurité du Jang Yong Yeong et une danse de cour du Yegi Bojonhoe.

POCOG

Changement de décor le lendemain : la flamme olympique a rejoint Everland, le plus grand parc à thème de République de Corée, qui abrite un espace safari, la Baie des Caraïbes et de nombreuses autres attractions dans la ville de Yongin. Le parc a servi de cadre à diverses célébrations, dont un spectacle pyrotechnique multimédia.

POCOG

La fête s’est poursuivie dimanche 7 janvier dans le parc de Cheongseok, situé non loin à Seongnam, où des funambules et les tambours de la Nongakdan de Gwangju ont accompagné la flamme olympique. Puis, le lendemain, une chorale de garçons et de filles, ainsi que le chœur municipal de Seongnam, ont pris le relais en lui réservant un superbe accueil musical au parc central de Bundang.

POCOG

La dixième étape du Relais pour tous a eu lieu mardi 9 janvier, alors que le relais de la flamme olympique a fait appel aux employés du nettoyage des rues d’Icheon-si, ville de la province du nord-ouest de Gyeonggi-do. Ces derniers ont eu la chance de porter eux-mêmes la torche et de goûter à l’expérience olympique, par l’intermédiaire d’une partie de curling sur parquet.

POCOG

Le relais s’est ensuite arrêté trois jours dans la ville d’Incheon, à l’ouest de Séoul : l’occasion pour le joueur de badminton Chung Jae-sung, notamment, de brandir la torche. Entre autres destinations, le relais a fait une halte au parc culturel d’Incheon, au Centre des arts culturels de la ville et au Palais Yongheunggung.

POCOG

Samedi 13 janvier a marqué une étape importante pour le relais de la flamme olympique, lequel est arrivé dans la capitale Séoul, où la flamme olympique a brûlé pour la première fois depuis 1988 : cette année-là, la ville avait en effet organisé les Jeux Olympiques d’été.

POCOG

Lors de sa première journée dans la ville, le relais de la flamme olympique s’est rendu dans le stade de la Coupe du monde de Séoul et au parc historique et culturel de Dongdaemun. Puis, en fin de journée, le relais a mis le cap sur la place Gwanghwamun, au centre de Séoul, où la flamme olympique a été accueillie par une procession royale spéciale composée de 300 personnes en tenue traditionnelle coréenne.

POCOG

Le lendemain, Lee Kee-heung, le président du Comité Olympique et Sportif sud-coréen, s’est joint aux porteurs de la torche alors que la flamme olympique se dirigeait vers le stade olympique de Séoul.

Il a été épaulé par de nombreuses stars du sport sud-coréennes, notamment l'ancien patineur de vitesse Kim Yoon-man, tout premier médaillé de la République de Corée aux Jeux Olympiques d'hiver : c’était en 1992 en Albertville et il avait décroché l'argent dans le 500 m masculin.

Les sports d'été étaient représentés par Hyun Jung-hwa et Yang Young-ja, qui s’étaient associées pour décrocher l'or du double féminin en tennis de table en 1988 sur le sol national, Ki Bo-bae, triple championne olympique de tir à l’arc en individuel et par équipes à Londres 2012 et Rio 2016, et Choi Min-ho, médaillé d’or en judo à Beijing 2008.

POCOG

Un spectacle d'arts pyrotechniques, superbe comme il se doit, a été organisé pour l'arrivée du relais de la flamme olympique au stade, alors qu’un ensemble de cuivres a interprété une fanfare de la victoire.

Après quatre jours passés dans la capitale, le relais de la flamme olympique poursuivra sa route vers le nord, mercredi 17 janvier, en direction des villes de Goyang et Paju.

back to top En